Lorsqu’on parle de nutrition, on s’intéresse à des macronutriments (au nombre de 3 et notamment sources d’énergie pour l’organisme : protides, lipides, glucides) et à une multitude de composés indispensables au bon fonctionnement de notre organisme car impliqués dans une multitude de réactions biochimiques : les micronutriments, incluant les vitamines (A, D, E, K, B12, B9, …) et les minéraux (fer, iode, magnésium, …).

Mais reprenons depuis le début…

Les macronutriments

Les protides

Dans l’imaginaire collectif, les protéines sont les constituants du muscle. C’est vrai mais pas que. De manière générale, les protéines ont un rôle de structure dans notre organisme, au niveau des muscles, os, peau, phanères (ongles, cheveux, …). Les protéines sont constituées de chaînes de molécules plus simples : les acides aminés. Ceux-ci sont au nombre de 20, dont 8 ne peuvent être synthétisés par notre organisme. Ils sont appelés « essentiels » et seule notre alimentation peut nous les apporter.

Les glucides

Les glucides constituent la principale source d’énergie de notre organisme. A titre d’exemple, notre cerveau ne tire son énergie que du sucre, et il consomme l’équivalent d’un morceau de sucre par heure. Quelque soit le glucide ingéré, celui-ci est dégradé par notre organisme sous forme de molécules simples (glucose) qui sont ensuite distribuées dans tout l’organisme pour servir de source d’énergie aux cellules.

Attention cependant, un excès de sucre dans notre alimentation va être stocké sous forme de graisse, principalement au niveau du ventre, la graisse viscérale, qui favorise le développement de pathologies : obésité, diabète, …

Les lipides

Malgré leur image négative, les lipides sont essentiels pour notre organisme. Certes, il s’agit du macronutriment le plus énergétique (9 kcal/g contre 4 kcal/g pour les protides et les glucides) mais les lipides ont également de nombreux rôles, le premier étant la constitution des membranes cellulaires. Au même titre que pour les acides aminés, certains lipides sont considérés comme essentiels car notre organisme ne sait pas les synthétiser et qu’ils interviennent dans la synthèse de molécules plus complexes. Il s’agit des acides gras essentiels appartenant à la famille des Oméga 3 et celle des Oméga 6.

Le cholestérol fait également partie des lipides. Il est indispensable à notre organisme car il est impliqué dans la synthèse de certaines hormones. Cependant sa consommation en excès peut avoir les conséquences cardio-vasculaires que l’on connaît bien.

Le mot d’ordre pour les lipides, c’est donc « qualité » plutôt que « quantité » !

Les fibres alimentaires

Les fibres alimentaires sont des composés glucidiques, non digestibles par notre organisme. Cette caractéristique les rend malgré tout intéressantes pour notre santé : elles participent à la régulation de notre transit intestinal et sont en partie utilisées par les bactéries de notre microbiote intestinal qui sont, elles, capables de les dégrader. Elles en tirent de l’énergie et, en contrepartie, fabriquent des nutriments assimilés par notre organisme. Tout le monde y gagne !

Sources

– Jean-Michel Lecerf, Jean-Louis Schlienger, Nutrition Préventive et Thérapeutique, Elsevier Masson, 2016.
Anses.

Béatrice Février, diététicienne WeCook

0 réponses à “Les LPG sont des macronutriments. Ça vous fait une belle jambe ? Et si on vous dit : lipides, protides et glucides, la base de notre alimentation, c’est plus clair ?”

  1. […] se sont penchés récemment sur la question du jeûne et des régimes restrictifs (réduits en protéines, en glucides ou plus généralement en énergie) sur le cas spécifique du cancer. En faisant une revue des […]

  2. […] pas envie de sortir… Elle répond aussi à vos éventuelles carences en vitamines ou en nutriments. Vous pouvez utiliser un contenant (en verre de préférence) individuel ou XXL, (c’est […]

  3. […] D’une production raisonnée, nous sommes passés à une production massive pauvre en nutriments, au nom du progrès. La gastronomie française – malgré les apparences – a suivi le […]

  4. […] – Assurer des apports alimentaires suffisants en protéines. Avec l’avancée en âge, les recommandations sont de 1 à 1,2 g de protéine par kilo de poids […]

  5. […] comme les macronutriments (glucides, lipides, protéines), l’alcool est source d’énergie pour notre organisme (7 kcal/ g […]

  6. […] tryptophane est l’un des 22 acides aminés impliqués dans la constitution des protéines de notre organisme. Or, tryptophane et microbiote intestinal semblent entretenir une étroite […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.