10 millions, c’est le nombre d’hypertendus en France et 3 millions, le nombre des personnes qui ne savent pas qu’ils ont une hypertension. L’hypertension artérielle, ou HTA, correspond à une hyperpression du sang sur la paroi des artères qui vont se rigidifier et vieillir prématurément. « Elle est définie par une élévation persistante de la pression artérielle systolique ≥ 140 mm Hg ou de la pression artérielle diastolique ≥ 90 mm Hg ».

L’hypertension artérielle, un des premiers facteurs de risque de maladies cardiovasculaires

Un patient hypertendu de 50 ans aurait un risque de développer ultérieurement des troubles cognitifs majeurs multiplié par un facteur 2 à 4. Cliniquement, de nombreuses études ont mis en évidence cette association. La première date de 2002, c’est l’étude syst-Eur qui a montré que sur 64 cas de démence répertoriés 41 correspondaient à une maladie d’Alzheimer probable et 19 à une démence vasculaire ou mixte. « L’HTA est un des premiers facteurs de risque de maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux ». Mais, parallèlement cette étude montrait aussi que « l’incidence des démences était réduite de 55% par le traitement chronique de l’hypertension ».

Les traitements contre l’hypertension et la minimisation des démences

La bonne nouvelle, c’est que plus les Français sont traités contre l’hypertension moins les démences se développent. Ce qui fait dire au Pr Mourad (responsable du Centre d’excellence européen en hypertension artérielle à l’hôpital Avicenne – Bobigny) « Les déments d’aujourd’hui sont des hypertendus qui à l’âge de 50 ans n’avaient pas accès aux traitements. Un des facteurs corrigeables du risque de démence c’est l’hypertension artérielle ».

Des questions, une envie d’en savoir plus sur le cœur : https://www.fedecardio.org/

Léa Coulanges

0 réponses à “Les hypertendus sauvés d’Alzheimer ?”

  1. […] de démontrer que le bilinguisme permettrait au cerveau de compenser les effets néfastes de la maladie d’Alzheimer en le rendant plus […]

  2. […] oui ! Comme dit précédemment, ces eaux sont riches en sodium. À bannir donc pour les personnes hypertendues, chez les patients avec une pathologie rénale, pour les personnes sous traitement de cortisone ou […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.