Attention à ne pas confondre l’allergie au gluten avec l’intolérance au gluten –  ou maladie cœliaque. Cette allergie est beaucoup moins répandue que l’intolérance et concernerait moins de 0,3 % de la population.

Allergie au gluten : définition

L’allergie est une réaction du système immunitaire. Au contact d’un allergène, celui-ci déclenche une réaction immunitaire immédiatement après l’ingestion de certaines protéines du gluten.

Elle se déclare au niveau de la paroi du tube digestif, en deux temps. Un premier contact avec l’allergène ne révèle aucun symptôme. Toutefois, naît une sensibilisation à l’aliment en cause, et la production d’anticorps dirigés contre lui (immunoglobulines E surtout). Ceux-ci se fixent sur les mastocytes (cellules participant à la défense de l’organisme). Puis, au cours d’un second contact avec l’allergène, les mastocytes sont stimulés. Ils libèrent alors des substances comme l’histamine, causant des signes inflammatoires (ex. : rhinite, eczéma).

À découvrir : comment puis-je me faire rembourser les produits sans gluten ?

Les céréales impliquées dans cette pathologie sont les suivantes :
– Blé,
– Avoine,
– Seigle,
– Orge,
– Kamut (ancêtre du blé dur moderne),
– Épeautre et Petit Épeautre.

Symptômes de l’allergie au gluten

Les symptômes de l’allergie se manifestent rapidement sous différentes formes, cutanée comme de l’urticaire ou de l’eczéma et respiratoire notamment de l’asthme, une rhinite, etc. Cependant cette maladie se manifeste principalement par des symptômes digestifs tel que de la nausée, des vomissements, de la diarrhée ou encore bien plus grave comme le choc anaphylactique (rarement le cas).

Indicateurs à suivre

Lorsqu’on souffre d’une allergie il est nécessaire de consulter un allergologue qui fera un test de dépistage cutané et/ou un test sanguin :

Le prick-test

Il s’agit d’un dépôt de gouttes de différents extraits allergéniques sur l’avant-bras ou le dos et prélèvement de l’épiderme au travers de ces gouttes. Détermination de l’hypersensibilité immédiate.

Les patch-tests

C’est un dispositif de mise en contact de l’allergène avec la peau sous un pansement occlusif durant 24 à 72h en fonction de l’allergène.

Le test sanguin

Il permet détection d’anticorps impliqués dans la réaction immunitaire, les immunoglobulines E (IgE).

Quelles solutions nutritionnelles en cas d’allergie au gluten ?

Les allergiques au gluten doivent supprimer de leur alimentation l’allergène responsable, c’est-à-dire toutes les céréales qui en contiennent citées plus haut et leurs produits dérivés. Un changement de régime alimentaire est nécessaire, il faut donc éliminer le pains, les pâtes, les pâtisseries, les bières, les hosties, les poissons et volailles panés, le boudin blanc, le salami, le chorizo, les beurres et margarines allégées, le chocolat en poudre, certains médicaments…

N’oubliez pas de vérifier la liste des ingrédients sur les emballages alimentaires !

L’aide d’un diététicien peut être essentielle pour obtenir un régime d’exclusion ou trouver des aliments de substitution.

0 réponses à “Allergie au gluten”

  1. […] des recettes sans gluten, sans produits laitiers et sans aucun des allergènes les plus répandus chez les poly-allergiques […]

  2. […] a duré plus de 40 ans pour Marie-José, 65 ans, ancienne assistante dentaire, qui souffre de maladie cœliaque. « J’ai souffert pendant des années de diarrhée, de vomissements et de troubles digestifs […]

  3. […] Pour en savoir plus : l‘allergie aux protéines de lait de vache ; l’allergie au gluten […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.