Les intolérances alimentaires ne font a priori pas bon ménage avec un petit budget. Les produits de substitution existent, mais le porte-monnaie des intolérants au gluten ou au lactose se vide à une vitesse folle. Aujourd’hui, on vous explique comment continuer à vous faire plaisir sans casser votre PEL.

Intolérants, acceptez de changer d’alimentation

C’est difficile, mais les intolérants au gluten vont devoir accepter de renoncer à la baguette encore chaude du boulanger du coin. Les produits de substitution abondent. Les rayons sans gluten pullulent dans les supermarchés où vous trouvez aisément pains et pâtes sans gluten.

Mais si vous ne souhaitez pas modifier vos habitudes alimentaires, sachez que cela va vous coûter cher. 2,50 € les 400 grammes de spaghetti sans gluten ou 4,60 € les 250 grammes de pain de campagne. Autant renoncer à vos vacances immédiatement.

Intolérants, découvrez les produits sans gluten

En effet, certains produits contenant du gluten et peu transformés deviennent des produits industriels où la farine de blé est remplacée par de la farine de riz ou de maïs à indice glycémique très élevé, et où les ingrédients visant à rehausser le goût – comme le sucre et le sel – abondent. Et puis, il ne faut pas se voiler la face, les qualités gustatives des produits sans gluten sont moindres.

Intolérants au lactose ? Il s’agit du deuxième grand type d’intolérances chez le consommateur et les produits de substitution sont également très nombreux. Oubliez le lait, le bon chocolat chaud et optez pour le « lait » de soja, de riz, d’amande, de coco ou encore d’avoine.

Pour en savoir plus : 

Ne soyez plus mis à l’amende sur le lait d’amande : découvrez ses 5 bénéfices !

Et vos économies dans tout ça ? Alors qu’un litre de lait issu de l’agriculture biologique coûte autour d’ 1 €, ces produits de substitution avoisinent plutôt les 2,50 €.

Utilisez de nouveaux produits

Le secret résiderait-il dans un nouveau mode de consommation ? Plutôt que de traquer les produits sans gluten dans les supermarchés, pourquoi ne pas se diriger vers de nouveaux produits ? Il est en effet possible de cuisiner des produits bruts et naturellement sans gluten :

⋅ les céréales sans gluten (le riz ou le millet),
⋅  les légumes secs (lentilles, haricots, pois chiches),
⋅  les tubercules (pommes de terre, patates douces),
⋅  les farines sans gluten : farine de millet, de sarrasin, de riz … Attention néanmoins aux « traces de gluten ».

Intolérants, découvrez les farines sans gluten

Intolérants, enfilez votre tablier

Et si la meilleure solution était de cuisiner soi-même ? Redécouvrez le fait-maison pour diversifier vos repas et soulager votre porte-monnaie.
Grâce aux farines sans gluten, tout devient possible : vous pouvez réaliser des quiches, des cakes, des gâteaux et même… du pain !

Un goûter d’anniversaire ?

Organisez un goûter d’anniversaire spécial poly-allergique !

Nous, on a craqué pour les muffins double chocolat sans gluten et sans lactose de Karen pour cuisine-saine.
Voici sa recette pour une dizaine de muffins :

  • Mélangez 120 grammes de votre mix pâtisserie (farine de riz, farine de maïs, fécule de pomme de terre et gomme de Guar) avec 1 cuillère à café de poudre à lever sans gluten. Réservez. Cassez les 2 œufs, séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sel. Réservez.

  • Préchauffez le four thermostat 6 ou 180°C.

  • Battez les jaunes avec 60 g de sucre de canne blond jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Pendant ce temps faites fondre au bain marie 60 g de chocolat noir et 40 g d’huile de coco. Versez doucement sur les jaunes d’œufs battus avec le sucre. Mélangez bien. Ajoutez 40 ml de lait d’amande (ou un autre lait végétal). Mélangez. Ajoutez le mix pâtisserie mélangé à la levure.Puis ajoutez délicatement les blancs montés en neige à l’aide d’une maryse, en soulevant la préparation.
    Enfin a joutez 50 g de pépites de chocolat, mélangez une dernière fois avant de verser la préparation dans des moules à muffins. Huilez et farinez vos moules avant de verser la préparation dedans, ne remplissez qu’au 3/4 du moule (ils vont gonfler).

  • Enfournez pour 12 minutes de cuisson. Ôtez du four et laissez bien refroidir avant de démouler.

Notre prochain essai ? La tarte aux poivrons sans gluten de Karen… N’attendez plus, lancez-vous !

Des remboursements pour les intolérants au gluten

Comment se faire rembourser les produits sans gluten ?

Beaucoup l’ignorent mais la Sécurité Sociale a mis en place une base de remboursement pour les personnes ayant été diagnostiquées intolérantes au gluten ou malades cœliaques. Sur justificatif d’achat, la Sécurité Sociale rembourse une part conséquente de certains produits comme le pain, les pâtes ou les mix de farines sans gluten. Pour les personnes âgées de 10 ans et plus, le remboursement peut atteindre jusqu’à 45,73 € par mois, tandis que pour les plus jeunes le seuil maximal de remboursement est fixé à 33,54 € par mois.

Jonathan Epaillard