Il n’existe manifestement qu’une seule étude consacrée à la prévalence de l’allergie aux fruits des rosacées en Europe. Regroupant 5 sous-familles dont 3 comestibles (Prunoïdées, Rosoïdées, Pomoïdées), la liste des fruits de la famille des Rosacées est pourtant longue : pomme, abricot, amande, fraise, framboise, mûre, pêche, poire, prune… Focus sur l’allergie à la pomme.

les symptômes de l’allergie à la pomme

En Europe, l’allergie à la pomme est la plus fréquente des allergies aux fruits autres que l’arachide et les fruits à coque. Viennent ensuite la pêche puis l’amande. Les symptômes de l’allergie aux Rosacées sont ceux de l’allergie alimentaire en général (eczéma, urticaire, rhinite, symptômes digestifs, asthme) et le syndrome d’allergie orale (picotement labial et péribuccal) en particulier.

L’allergie à la pomme

La peau des Rosacées est également allergisante. Dans la plupart des cas, il suffit de laver soigneusement la pomme et de l’éplucher avant de la croquer. Quant au syndrome « pomme-bouleau » il convient aussi d’y prêter une attention toute particulière. En effet, quand le pollen du bouleau se dépose sur les pommes, celui-ci peut-être à l’origine d’une allergie. Il conviendra de procéder comme précédemment.

100 fois moins de vitamine C dans nos pommes que dans celles de 1950 ! Mensonge ou vérité ?

Selon les variétés de pomme, la teneur en allergène varie : des plus allergisantes (Granny Smith, Royal Gala…) aux moins allergisantes (Altlander, Hammerstein…). Retenons que le mûrissement de la pomme accentue son allergénicité. En revanche, la chaleur détruit généralement les allergènes de la pomme. Une compote de pommes peut donc être un dessert bienvenu pour les allergiques qui ne veulent pas renoncer au fruit défendu.

En cas d’allergie à la pomme, essayez une recette originale de pommes poêlées pour accompagner une volaille :

Ingrédients : 2 pommes, 1 trévise, les feuilles d’une belle branche de sauge, 20 g de beurre salé, 1 c à c de sucre, 1 citron jaune bio, sel, muscade.

1 – Épluchez et coupez les pommes en fins quartiers. Dans un sautoir, faites fondre la moitié du beurre à feu doux et ajoutez les pommes. Comptez 5 minutes et ajoutez les feuilles de trévise et de sauge. Versez le sucre. Remuez délicatement. Salez, muscadez et ajoutez une belle râpée de zeste de citron. Comptez encore 5 minutes.
2 – Accompagnez un blanc de pintade par exemple. Déglacez le jus de cuisson avec le jus du citron et ajoutez le restant du beurre. Nappez le plat et dégustez aussitôt.