Ne jamais oublier qu’il est très important de faire suivre sa tension artérielle ! L’hypertension est en effet très problématique pour nos artères, les endommage et provoque des maladies cardiovasculaires. Nos voisins d’Outre-Atlantique l’ont bien compris et ont décidé de resserrer la définition de l’hypertension : auparavant une tension supérieure à 140/90 était synonyme d’hypertension, dorénavant c’est 130/80 !

Pourquoi cette nouvelle définition de l’hypertension ?

Les cardiologues américains ont constaté que des complications cardiovasculaires pouvaient également se produire avec une tension de 130/80, malgré un risque moins élevé qu’avec une tension à 140/90. Ils ont donc décidé de modifier leur définition de l’hypertension et en complément de supprimer le statut de « pré-hypertension ».

Mais attention avec ce seuil rabaissé de l’hypertension ! Etre hypertendu, selon la nouvelle définition américaine, ne signifie pas qu’un traitement médicamenteux est nécessaire. Cette nouvelle définition se veut davantage comme un feu orange qui indique qu’il faut réduire sa tension artérielle, avant tout sans médicament.

Qu’en est-il en France ?

Le seuil de l’hypertension fait débat depuis de nombreuses années. Mais les Français décident, pour l’instant, de rester sur les seuils définis, à savoir 140/90.

3 conseils hygiéno-diététiques en cas d’hypertension artérielle

1 – Pratiquez une activité physique régulière, adaptée à vos possibilités. On recommande en moyenne 30 minutes d’activité par jour avec au moins 3 fois par semaine une activité d’endurance.
2 – Si vous êtes en surcharge pondérale, la réduction du poids peut être profitable pour votre tension artérielle (et pas que…) !
3 – Diminuez la consommation de sel. Actuellement nous consommons trop de sel par rapport aux recommandations ! Pour les adultes, l’OMS conseille de consommer moins de 5 grammes de sel par jour, soit un peu moins d’une cuillère à café de sel ! Or, la consommation des français est plus proche de 9 grammes…

6 astuces pour limiter votre consommation de sel

1 – Ne salez les préparations qu’une fois après les avoir goûtées.
2 – Limitez la consommation de produits industriels type plats préparés, bouillons… Rien de mieux que le fait maison.
3 – Pensez aux épices et aux aromates pour donner du goût à vos plats.
4 – Pour la santé de vos artères, limitez les graisses saturées et privilégiez plutôt les graisses poly-insaturées, les bonnes graisses !
5 – Limitez fortement votre consommation d’alcool.
6 – Le sel ne se cache pas que dans notre assiette ! Attention au sel contenu dans les médicaments, notamment ceux effervescents.

Sources

– Sciences et avenir, « Changement de définition de l’hypertension : ‘il faut rester prudent et réaliste’ »
– OMS, recommandations pour la réduction de la consommation de sel

Amandine Bonnet

0 réponses à “Les Français, plus laxistes que les Américains sur l’hypertension. À tort ou à raison ?”

  1. […] et 3 millions, le nombre des personnes qui ne savent pas qu’ils ont une hypertension. L’hypertension artérielle, ou HTA, correspond à une hyperpression du sang sur la paroi des artères qui vont se rigidifier […]

  2. […] les femmes sont désormais connus. En tête arrivent les facteurs de risque traditionnels : – hypertension, – tabac, – […]

  3. […] le régime alterné d’alimentation saine (AHEI – 2010) – ou pour réduire la pression artérielle, comme c’est le cas du régime DASH. C’est tout ? Eh bien non ! Une récente étude, […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.