Dans leur rapport 2018, le World Cancer Research Fund (WCRF) et l’American Institute for Cancer Research (AICR) ont mis en lumière les liens entre nutrition et cancers. Ils ont défini à chaque tumeur ses aliments agresseurs et protecteurs.

Régimes, nutrition, activités physiques et cancer

Plus d’un quart de siècle que le World Cancer Research Fund (WCRF) et l’American Institute for Cancer Research (AICR) analysent et croisent les milliers de publications scientifiques soulignant des relations entre les facteurs nutritionnels et le risque de développer un cancer. Comme lors des deux précédentes éditions, des centaines de spécialistes (épidémiologistes, professionnels de la nutrition, oncologues…) n’ont conservé que les travaux véritablement fondés pour publier leur rapport « Diet, nutrition, physical activity and cancer: a global perspective ». Ils y ont notamment dressé la liste des aliments protecteurs et des aliments agresseurs selon la localisation de la tumeur.

À chaque tumeur ses aliments agresseurs…

Les boissons alcoolisées sont sans grande surprise, nos adversaires. Une consommation d’alcool excessive aurait un impact sur les tumeurs de la bouche, de l’œsophage, du sein, du foie et du côlon. Si la viande rouge et la charcuterie sont aussi nocifs pour ce dernier, ce sont les aliments conservés par le sel agresse l’estomac. Quant aux tumeurs du foie, elles semblent aussi en partie liées aux aflatoxines, soit des moisissures présentes dans des céréales industrielles.

Et ses aliments bienfaiteurs

Le côlon a de multiples alliés : les aliments riches en fibres, les produits laitiers, les grains non moulus ou encore les fruits et légumes. Ces derniers diminuent en outre le risque de cancers de l’estomac, du poumon, de l’œsophage ou de la bouche. Fait vraiment étonnant : le café permettrait de diminuer les tumeurs du foie ou de l’endomètre.

On ne saurait donc que vous recommander d’essayer autant que faire se peut de limiter votre consommation d’alcool et de faire le plein de fruits et légumes, toute l’année !

Comment l’alimentation peut prévenir du cancer ? Les conseils à suivre

Sources

-World Cancer Research Fund (WCRF) American Institute for Cancer Research (AICR), « Diet, nutrition, physical activity and cancer: a global perspective »
Réseau NACRe,
Sciences et Avenir, n°864, février 2019.

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.