Vous connaissez sûrement déjà le Nutri-score, cet affichage nutritionnel simplifié des produits alimentaires. Aujourd’hui, la Ligue contre le Cancer suggère dans ses Etats Généraux de mettre en place un Toxi-score afin de nous alerter du potentiel cancérigène des produits du quotidien.

Le Toxi-score pour davantage de transparence

Il est fondamental que le consommateur ait accès à davantage de transparence. Et c’est de transparence dont il s’agit aujourd’hui. La Ligue contre le Cancer a récemment dévoilé onze propositions afin d’améliorer la prévention de la maladie. Ces propositions devraient bientôt atterrir sur le bureau de la Ministre de la Santé, dont la création du Toxi-score. Comme le Nutri-score, il s’agit d’apposer sur les produits de la vie courante un logo allant de A (en vert) à E (en rouge), selon le risque cancérigène du produit.

Quels produits sont dans le collimateur de la Ligue contre le Cancer ? Les cosmétiques, les vêtements, le maquillage, les meubles ou encore certains éléments de décoration ! Pas tellement étonnant quand on repense aux chiffres qu’a donnés Christophe Leroux, directeur de la communication de la Ligue :
– 10 % : c’est la hausse de nouveaux cas de cancers entre 2013 et 2017,
– 40 % : c’est le pourcentage des cancers qui pourraient être évités car liés à facteurs environnementaux. M. Leroux évoque même une « épidémie industrielle ».

Le Toxi-score s’avère fondamental car à ce jour, seuls les produits ménagers comportent des mentions signalant la présence de substances toxiques. Une information sur la toxicité, mais pas sur le potentiel cancérigène du produit… Il existerait d’ailleurs dans le commerce français plus de 300 substances autorisées potentiellement cancérigènes.

Le nutri-score, de quoi ça parle déjà ?

Première bougie du Nutri-Score

Le Toxi-score, une bonne idée ?

Si un tel logo venait à être apposé sur les produits cancérigènes, la relation entre la dose et l’effet pourrait être mal interprétée. Quentin Haroche souligne en effet dans les colonnes du Journal International de Médecine qu’une confusion entre le risque et le danger pourrait voir le jour, le risque pouvant être entendu comme la toxicité inhérente à certaines substances et le danger comme la possibilité de développement de certains effets en fonction de l’exposition. Ce logo pourrait de fait conduire la population à une crainte sans précédent à l’égard de nombreux produits du quotidien… Mais, à tort ou à raison ?

L’avènement du Toxi-score révélerait en outre l’insuffisance et les failles de nos mécanismes de régulation. Une remise en cause qui soulignerait de fait l’approbation de nombreux produits nocifs pour l’homme durant les années précédant le Toxi-score.

Pour en savoir plus sur la Ligue contre le Cancer :

La Ligue contre le cancer, combien de divisions ?

Sources

Ligue contre le cancer,
Journal international de médecine.

LQDP