Le régime méditerranéen, on en entend beaucoup parler. Fruits, légumes, graines et même produits de la mer en sont les aliments principaux. Et une étude révèle que ce régime fait du bien à votre microbiote intestinal. Régime méditerranéen et microbiote : on vous explique tout.

Les 10 commandements du régime méditerranéen

1 – Les produits céréaliers complets vous consommerez.
2 – Sur les fruits et les légumes vous vous jetterez.
3L’ail, l’oignon, les épices et les aromates il ne faudra pas oublier.
4 – D’huile d’olive, vos produits vous badigeonnerez.
5Légumineuses, noix et graines tous les jours vous mangerez.
6Yaourt et fromage vous consommerez, mais le lait vous écarterez.
7 – Du poisson, vous abuserez.
8 – La viande, le poulet et les œufs vous limiterez.
9 – Les aliments sucrés vous oublierez.
10 – De vin rouge, vous pourrez accompagner tous vos mets

Le régime méditerranéen : le régime qui fait du bien à votre microbiote

Régime méditerranéen et microbiote

Une équipe de scientifiques du Wake Forest Baptist Médical Center vient de révéler qu’une alimentation majoritairement composée d’aliments végétaux améliore de 7 % les bonnes bactéries de l’intestin. Alors qu’un régime de type occidental davantage axé sur la viande, l’améliore seulement de 0,5 %.

Pour bien comprendre : Tout savoir sur le microbiote.

Pour ce faire, ils ont administré des régimes de types occidental ou méditerranéen à des primates. Et ont contrôlé les résultats durant 30 mois.

Régime méditerranéen : le microbiote lui dit merci

L’alimentation dite occidentale était composée par exemple de bœuf, de beurre, d’œufs ou encore de sirop de maïs. Alors que le régime méditerranéen comprenait entre autres huile d’olive, farine de pois chiches, jus de légumes et purées de fruits.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, les deux régimes contenaient un nombre de calories à peu près similaire. Mais leur impact sur le microbiote intestinal des primates n’avait rien à voir.

Sur le même sujet : Tout savoir sur l’intestin, notre deuxième cerveau.

En effet, les analyses de selles ont mis en évidence une diversité accrue des bactéries intestinales en cas de régime crétois.
Et les bonnes bactéries, de la famille des Lactobacillus, étaient sur-représentées. Ces dernières sont d’ailleurs admises comme des probiotiques, donc avec un effet bénéfique pour l’organisme.

L’alimentation pour lutter contre un déséquilibre du microbiote

Il faut savoir que notre intestin compte pas moins de 2 milliards de bonnes et mauvaises bactéries. Et un microbiote déséquilibré pourrait être lié à diverses pathologies, notamment les maladies auto-immunes et inflammatoires, l’obésité ou le diabète de type 2. Et cette étude pourrait permettre d’éclairer davantage encore les interactions existantes entre alimentation, microbiote et santé.

À découvrir : Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI)

Verdict : l’été approchant à grands pas, c’est la saison idéale pour suivre le régime méditerranéen. Loin d’être restrictif, vous pourrez (re)découvrir de nouvelles saveurs. Et votre microbiote intestinal vous remerciera.

Sources

– Wake Forest Baptist Medical Center, « Mediterranean diet boosts beneficial bacteria », avril 2018.
Lanutrition.fr.

Jonathan Epaillard