Tout savoir sur l’hémochromatose

Définition de l’hémochromatose

L’hémochromatose est définie par une absorption excessive du fer alimentaire au niveau du duodénum (partie initiale de l’intestin grêle). Il s’agit de la première maladie génétique en France touchant approximativement 1 Français sur 300. Cette absorption massive du fer induit son accumulation dans certains organes de l’organisme (foie, pancréas, coeur, etc). Il s’ensuit des conséquences graves pour l’organisme car le fer ne peut ressortir de l’organisme.

Diagnostic et traitement

Cette maladie est souvent diagnostiquée tard car les signes cliniques n’évoquent pas en premier lieu l’hémochromatose : fatigue régulière, douleurs articulaires, perte de libido, sécheresse de la peau, troubles cardio-respiratoires…Les conséquences sont diverses : cirrhose, cancer du foie, diabète, pathologies cardio-vasculaires…

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Découvrez une conséquence de l’hémochromatose : le diabète de type 2

Le traitement consiste à effectuer des saignées régulières pour désaturer l’organisme du fer. Ceci permet d’atténuer les signes cliniques. Il s’agit du principal traitement pour améliorer l’état général du patient.


5 conseils alimentaires à suivre

L’alimentation aura un faible impact sur cette maladie, mais il est tout de même important de suivre quelques conseils généraux :

1 – Limitez votre apport en fer

Limitez votre consommation d’abats, de viande rouge, de palourdes, d’huîtres et de moules. Il n’est pas nécessaire de les supprimer car ils apportent des minéraux.

À découvrir sur le même sujet : doit-on continuer à manger de la viande ?

2 – Le café et le thé ? Vous pouvez y aller

Les tannins présents dans cette boisson limiteraient l’absorption du fer.

3 – Évitez les compléments alimentaires

Oubliez ceux riches en zinc, en fer et en vitamine C.

4 – Limitez votre consommation d’alcool

Ceci épargnera le foie qui est souvent touché par l’accumulation du fer.

À découvrir sur le même sujet : l’alcool face à ses 4 vérités

5 – Consommez des aliments riches en fibres

Ne lésinez pas sur la consommation d’aliments riches en fibres (fruits et légumes, aliments complets, les légumineuses,  graines oléagineuses). Ceux-ci contiennent des éléments (phytates, oxalates) qui piègent le fer, limitant son absorption. D’autres composés, les oxalates, diminueraient également l’absorption du fer.

Sources

Association Hémochromatose Ouest.
Association Hémochromatose France.
– E. Fredot, Nutrition du bien portant, Bases nutritionnelles de la diététique, Editions Tec et Doc, Lavoisier, 2007.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *