La méditation parent-enfant, c’est un moment de partage, de complicité et d’échange avec votre enfant autour du thème de la méditation. Bien plus qu’un simple passe-temps, elle permet aux plus jeunes de développer ses facultés d’attention, d’améliorer sa concentration ou la gestion de ses émotions…

Méditation parent-enfant : améliorez votre concentration lors un moment de partage !

Compréhension et réactivité sont les maîtres-mots de la méditation et l’apprentissage est mutuel : l’enfant se verra enrichi de l’expérience directe de son aîné, en plus de ce qu’il réalisera de par ses propres initiatives ! Et pour le plus grand, il s’agira de saisir ses facultés et ses connaissances.

50 activités simples et ludiques font de Méditation et concentration parent-enfant une source de complicité, de loisir et d’apprentissage. Accessible de 5 ans jusqu’à 12 ans, ce cahier a pour dessein de développer les facultés d’attention, de concentration, de méditation et une meilleure connaissance des émotions vécues.

Et pour l’adulte, ce sera l’occasion d’une bonne prise de conscience de ses propres facultés et connaissances. Le partage de ces expériences se fera sur le mode«complice» car les activités sont simples et ludiques, ce qui fait de ce cahier un cahier loisir et apprentissage unique.

Vous pouvez aussi profiter d’un moment seul pour méditer :

La méditation au quotidien avec l’application Mind

Méditation parent-enfant et la nécessité d’un travail à deux

L’adulte n’est à aucun moment spectateur : l’apprentissage intervient chez le plus petit comme chez le plus grand car la progression de chacune des activité nécessite une participation des deux parties. Une nouvelle expérience pour les plus jeunes, une révision approfondie de ses facultés voire une découverte de la méditation. Vous effleurerez même la sophrologie et le yoga.

Le petit train de la concentration

Cet exercice, d’une durée de 10 minutes, est intégralement issu du livre Méditation et concentration parent-enfant. Il faut : être assis au bord d’une chaise, mais le mieux est d’être allongé.

Faites l’exercice ensemble, si possible allongés l’un à côté de l’autre. Vous lirez le texte ci-dessous lentement, en veillant à ce que votre enfant soit bien investi dans l’activité. Pour cela, les points de suspension seront autant d’occasions de laisser un peu temps pour bien ressentir le petit train !

1. Le petit train est sur ton dos, il part du bas de la colonne, tu le sens ?… Il avance très lentement, en montant vertèbre après vertèbre, tu le sens ?…
2. Il passe sur le devant de ton corps, il roule vers ton épaule droite… Il descend le long de ton bras… et va dans la paume de ta main droite… Il remonte le bras, va vers ton bras gauche… Il descend sur tout le bras gauche… et s’arrête dans la paume gauche…
3. Il roule sur un petit pont imaginaire pour arriver au centre de la poitrine, tu le sens ?… Il roule en direction de ton nombril et s’y arrête quelques instants…
4. Il descend vers ta cuisse gauche, la descend, et s’arrête sur ton genou gauche… puis il continue en direction de ton pied gauche, et s’y arrête… Il roule sur un pont imaginaire et rejoint ton autre genou… Il descend en direction de ton pied droit, et s’y arrête, c’est l’arrêt final ! Tchou-tchou, le petit train ne bougera plus…

© First Editions

Méditation et concentration parent-enfant, Gilles Diederichs, illustré par Nathalie Jomard, Éditions First, août 2018, 7,95 €. Disponible sur le site de la Fnac.