On vous l’a assez dit, le cerveau libère des endorphines – hormones du plaisir – lorsque vous faîtes du sport. On est en octobre, les bonnes résolutions du retour des vacances sont loin… Le sport… Euh, oui c’est vrai, mais « j’ai la flemme » ou excuse terrible « j’ai pas le moral, là ! ». Voici une sélection de 5 sports bon pour le moral.

Le jogging

Vous êtes du genre à vous réveiller naturellement à 6 heures du matin. Du coup, vous surfez sur Internet pendant 1 heure voire vous regardez un feuilleton sur Netflix ou pour les plus sérieux(ses) vous faîtes du ménage ! Super, vous commencez votre journée en vous disant que vous pourriez faire autre chose que de traîner « lamentablement » sur votre ordi (pour celles ou ceux qui font du repassage, continuez, quoi que… finalement, non, arrêtez de repasser) !

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Pourquoi, dans ce cas, ne pas aller courir ? Il fait encore nuit, vous êtes seul(e) et la circulation n’est pas encore trop dense. Au début, vous ferez péniblement 500 mètres mais vous les aurez faits ! Vous ressentirez alors, une exaltation : « j’ai couru 500 mètres ! ». Ensuite, vous vous poserez des défis. « Aujourd’hui, je cours 2 kilomètres. » Pour y arriver, vous repousserez vos limites mais vous verrez, c’est exaltant. En plus, la course à pieds, c’est zéro salle de sport. Pas de contraintes horaires, d’abonnement à amortir ou d’autres membres toujours meilleurs que vous.

Bon, il faut juste que vous retrouviez vos baskets… Et c’est très bon contre le stress, le cafard et autres « démoralisants ». Quarante minutes suffiront pour retrouver vitalité et moral. Alors, elles sont où, ces fichues baskets ?


Quels sports recommander aux personnes souffrant de diabète ?

La boxe

Votre leitmotiv, en cas de conflit, c’est « je vais lui péter la gueule ! ». Le souci, c’est qu’en réalité, vous ne le dîtes jamais tout haut, et qu’en plus, vues les conséquences (bagarre, commissariat, plaintes voire hôpitaux) vous savez très bien que vous ne le ferez jamais. C’est bien. Mais, c’est frustrant. Et vous la ressentez bien cette frustration ! Du coup, vous ronchonnez, vous êtes à fleur de peau, un rien vous irrite. Bref, vous n’arrivez plus à prendre du recul.

Mettez-vous à la boxe !

Le punching ball, ça vous dit quelque chose ? Un truc qu’on fixe solidement et sur lequel on tape, tape, tape… Imaginez la tête de votre voisin ou de votre patron… Vous verrez, vous serez moins tendu après une séance ! De plus, l’entraînement comporte de la course (voir plus haut), de la corde à sauter, une pratique des jeux de jambe et de bras. Tout pour vous défoulez et vous sentir plus léger.ère.

La natation

Vous dormez mal (ne dîtes pas le contraire, vos cernes ressemblent à des valises !), vous êtes stressé.e, angoissée.e. C’est d’ailleurs un peu pour ça que vous dormez mal. Et comme vous dormez mal, eh bien vous angoissez et vous stressez, bref c’est le serpent qui se mord la queue.

A l’eau !

Oui, allez faire plouf ! Rien de mieux ! D’abord, les piscines municipales sont ouvertes au public, le matin et le soir. Ensuite, vous vous fatiguez et là, plus d’insomnie ! Au début, vous allez ressentir une extraordinaire sensation de légèreté (dans l’eau, vous ne ressentez qu’un tiers de votre poids). Durant une heure, vous allez vous focaliser sur votre respiration et du coup, vous ne penserez plus à grand-chose d’autre.
Vous inspirez à fond et vous expirez. Si vous persévérez, vous profiterez de ce temps de liberté pour penser à certaines choses qui vous tracassent et pour prendre du recul. Pas de décisions hâtives et précipitées que vous regretterez ensuite. Vous êtes dans l’eau avec un maillot, vous regardez le bout de la piscine et vous respirez.

Enceinte et en pleine forme : c’est possible ?

La marche

A plusieurs, seul.e, la marche peut se faire n’importe quand et n’importe où. Il vous suffit d’avoir de bonnes chaussures et hop, c’est parti !

Vous habitez en ville ? Le matin ou le soir, faîtes un bout de votre parcours à pied. Pratiquée régulièrement, la marche procure une fatigue qui vous aidera à dormir et qui vous détendra. Petit à petit, vous irez de plus en plus vite et vous aurez envie de marcher plus longtemps. Dans ce cas, essayez d’aller plus vite au lieu d’allonger votre trajet.

Vous êtes plutôt campagne et bande de copains ? Partez le matin sur les sentiers moussus et profitez des couleurs changeantes de la nature au gré des saisons.

Dans tous les cas, même pratiquée deux fois par semaine, votre sommeil sera meilleur et vous serez plus détendu.e.

L’escalade

Pour ceux qui aiment se concentrer et se défier. Pour ceux qui recherchent l’équilibre et le risque, un sport : l’escalade. Trouver ses points d’appuis mais aussi penser à son trajet et à ses compagnons de cordée, voilà des enjeux qui vous pousseront au-delà de vos limites !

Ce sport exige concentrations et minutie mais aussi des aptitudes physiques qui vous feront oublier votre train-train quotidien. Préparez votre trajet (face nord ou sud ?). Respirez l’air des grands sommets que vous aurez vaincu. Resserrez les liens de solidarité et développez votre esprit altruiste.
L’escalade vous permettra, vous l’aurez compris de changer votre rapport avec l’autre.

Voilà donc quelques idées, pour vous les changer. Derniers conseils, n’oubliez pas de boire beaucoup et surtout, pratiquez un sport qui vous plaît ! C’est la meilleure motivation pour en faire régulièrement !

Léa Coulanges