Après les aliments fermentés, c'est au tour des cosmétiques fermentés d'inonder le marché !

Les aliments fermentés ont d’abord envahi nos cuisines. La déferlante des 3K (kéfir – kimchi – kombucha) est passée par de nombreux foyers. Après les aliments, c’est au tour des cosmétiques fermentés de s’inviter à la maison.

Le boom des cosmétiques fermentés

Si les aliments fermentés connaissent un tel succès, c’est que leurs multiples bienfaits sur le microbiote intestinal sont avérés. Ils favorisent certaines bonnes bactéries et permettent de maintenir l’équilibre du microbiote. Et si de tels effets se retrouvent dans l’assiette alors pourquoi pas dans les cosmétiques ? À dire vrai, c’est déjà la grande tendance au Japon, en Corée mais également en Chine. Les produits de ce récent marché contiennent des aliments comme le riz, le soja, le thé kombucha et même le ginseng rouge. Certaines marques ont bien compris l’immense marché qui s’offrait à eux : la firme coréenne Whamisa intègre depuis quelque années des ingrédients fermentés dans l’ensemble de ses soins. Et certains ingrédients issus de la fermentation contiennent des lactobacilles, des bactéries bénéfiques à l’équilibre de la peau. De quoi faire le plus grand bien à notre microbiote cutané.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Microbiote cutané ? On vous explique tout :

Tout savoir sur le microbiote

À l’échelle européenne, la gamme « La Culture » de la marque Gallinée utilise la fermentation de végétaux afin d’obtenir de l’acide lactique. Un usage que la fondatrice Marie Drago revendique car « [l’acide lactique] exfolie la peau en douceur, stimule le renouvellement des cellules de collagène et restaure un bon PH à la surface de l’épiderme ». Fermentation et cosmétiques s’allient donc pour le bien-être de notre peau.


Des actifs fermentés pour une belle peau

Les cosmétiques à base d’ingrédients fermentés se multiplient pour satisfaire le plus grand nombre de consommateurs. Sérum anti-rides, gel nettoyant, masque raffermissant… De quoi satisfaire toutes les peaux ! L’avantage de ces cosmétiques ? Le processus de fermentation préserverait les bienfaits des plantes sans les altérer, et confère aux cosmétiques une meilleure capacité d’absorption. En outre, ces actifs fermentés conviennent particulièrement aux peaux sensibles et réactives.

Gérard Redziniak, chercheur en biologie cutanée rappelle d’ailleurs que « les ingrédients fermentés sont de super cocktails pour nourrir la peau. Ils apportent les acides aminés, les acides gras, les vitamines contenus dans les extraits, et sont rendus assimilables grâce au processus de fermentation ».

Que l’Europe se tienne prête, les cosmétiques fermentés vont bientôt inonder le marché !

Vous n’avez pas encore essayé les aliments fermentés ? :

Fermentation naturelle : notre microbiote ou la révolution des aliments vivants

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.