Avant de poser le diagnostique du syndrome de l’intestin irritable, le patient doit subir une batterie d’examens, parcours long et pénible surtout lorsqu’on a mal. Afin de raccourcir ce temps pénible l’intelligence artificielle a été appelée à la rescousse. Une ceinture de capteurs pour un meilleur diagnostic du SII est à l’étude. Explications.

Le SII, un diagnostic difficile

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie inflammatoire qui se manifeste non seulement par des ballonnements et par une alternance d’épisodes de diarrhées et de constipation. Mais aussi par des symptômes digestifs variés : douleurs abdominales diffuses, tensions, bruits intenses… De plus, le SII est difficile à diagnostiquer. Car s’il ne présente pas de symptômes anatomiques clairs, la seule façon de savoir qu’il s’agit bien du syndrome de l’intestin irritable, c’est le diagnostic d’éviction. On va d’abord vérifier qu’il n’y a pas d’autre pathologie. C’est pourquoi, le malade va devoir patienter et passer de nombreux examens avant d’avoir un diagnostic clair.

À découvrir

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique qui empoisonne la vie des malades. Parlons-en !

Une ceinture de capteurs pour un meilleur diagnostic du SII

Face à cette situation d’attente et surtout de souffrance prolongée pour le patient, des chercheurs ont eu l’idée de recourir à l’intelligence artificielle.

« Le SII est un syndrome très commun qui est très difficile à diagnostiquer. Nous souhaitions trouver une solution pour écouter les bruits de l’intestin afin d’identifier ceux qui caractérisent les affections chroniques intestinales comme le SII », précise Barry Marshall, du Centre Marshall (université de Crawley, Australie). Ils ont donc créé une ceinture de capteurs qui seraient capables d’identifier les bruits intestinaux caractéristiques de la maladie.

Les bruits des termites résonnent aux oreilles des chercheurs du SII

Afin de repérer la présence de termites dans le bois, les experts utilisent une méthode basée sur la détection et la caractérisation des ondes sonores émises lorsque les mandibules de ces insectes cassent la fibre de bois. Des capteurs spécifiques détectent ces bruits, non audibles directement à l’oreille. 

Et aussi

La colopathie fonctionnelle ou syndrome de l’intestin irritable (SII) et l’alimentation

Les chercheurs se sont inspirés de cette méthode. « Nous avons transposé la technologie qui détecte grâce aux sons la présence de termites, sur l’intestin humain », détaille Barry Marshall. Ils disposent donc des capteurs sur une ceinture à qui ils « apprennent » à identifier et à reconnaître les sons émis par un intestin malade ou sain. 

Fiable à 92%

En effet, une étude a été menée sur 68 personnes (31 présentaient un SII diagnostiqué et 37 n’avait aucune maladie intestinale). Chaque participant a porté la ceinture pendant deux heures après un jeûne, puis durant 40 minutes après un repas classique. Cette ceinture intelligente a reconnu les bruits intestinaux types d’un SII. Et a permis de poser le diagnostic de ce syndrome à 92%. 

« Une fois que nous aurons développé et amélioré la ceinture, et que nous l’aurons testée sur un plus grand nombre de patients, cet outil pourra être utilisé dans les établissements de santé pour poser le diagnostic du syndrome de l’intestin irritable, s’est réjouie Josephine Muir, coauteure de l’étude. Nous espérons que cette nouvelle technologie puisse offrir un moyen moins invasif de diagnostiquer cette pathologie douloureuse, et parfois handicapante », a conclu la scientifique.

Les effets néfastes des AUT sur les patients atteints du syndrome de l’intestin irritable (SII)

Sources

El Médico Interactivo, « Escuchar los ruidos intestinales podría mejorar el diagnóstico del síndrome del intestino irritable », 27 juin 2018.
Santé magazine, « Intestin irritable : écouter les bruits intestinaux pour améliorer le diagnostic », 6 juin 2018.

Selon un poster présenté lors de la Digestive Disease Week (DDW), 2018, San Diego.

Léa Coulanges

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.