C’est la une qui redonne un peu d’espoir à toutes les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). En effet, une équipe de chercheurs de l’INRA vient de développer un emmental aux vertus particulières. Explications.

Les bonnes bactéries de l’emmental

Les chercheurs du laboratoire science et technologie du lait et de l’œuf (STLO) de l’INRA de Rennes ont fait une découverte pour le moins étonnante.

Tout d’abord, ils ont identifié et étudié trois souches de bactéries présentes dans le fromage. Propionibacterium freundenreichii, Lactobacillus delbrueckii et Streptococcus thermophilus. Ils ont alors constaté que la première d’entre elles possédait de puissantes vertus anti-inflammatoires. Et, en effet, elle réduit considérablement les marqueurs d’inflammation.

Ces bactéries, tout le monde les connaît. Elles sont à l’origine des trous dans le Gruyère et l’Emmental ! Mais jusqu’alors, on ignorait qu’elles pourraient être la clef pour soigner la RCH ou la maladie de Crohn.

Ainsi, dès cette découverte, l’équipe de l’INRA a fait appel à un groupe fromager de la région afin d’élaborer un emmental expérimental, où ces probiotiques prolifèrent. « Nous avons ensuite demandé à cet industriel de nous fabriquer une meule d’emmental à partir des trois souches sélectionnées », explique au Parisien Gwenaël Jan, directeur de recherche.

Une phase de test clinique lancée sur des souris, puis des patients

Tout d’abord, des essais ont été conduits in vivo sur des souris. Ils ont prouvé la capacité de ce fromage à prévenir l’inflammation du côlon. Forts de leurs résultats plus qu’encourageants, les chercheurs ont récemment lancé une phase de test clinique auprès de patients du CHU de Rennes.

D’après l’INRA, « ces probiotiques jouent sur des facteurs comme l’immunité, l’inflammation, la digestion, la motilité, la sensibilité et la perméabilité de l’intestin. »

Un peu d’espoir pour les personnes atteintes de MICI ?

Il semblerait que ce soit la promesse d’un avenir meilleur pour ces milliers de personnes souffrant de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin). Cependant, le test clinique vient seulement de débuter et devrait durer plusieurs années. « Nous nous sommes aussi rendu compte qu’il pouvait atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie » rapporte Gwenaël Jan.

Et des industriels seraient déjà intéressés par une commercialisation de ce fromage d’un nouveau genre. Alors armons-nous de patience, la rémission n’est peut-être plus très loin !

Jonathan Epaillard

0 réponses à “Vous souffrez d’une pathologie digestive : l’emmental pourrait bien changer votre vie !”

  1. […] Membre de l’unité de recherche « Science et Technologie du Lait et de l’Oeuf », il a étudié les trois souches de bactéries du fromage permettant de réduire les marqueurs […]

  2. […] À découvrir sur le même sujet : Un emmental expérimental au service des pathologies digestives. […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.