La constipation s’apparente à des selles espacées, irrégulières et dures. L’émission des selles peut être dure ou douloureuse. Une constipation trouve diverses causes : psychiques, alimentaires, médicamenteuses… À noter que les traitements de chimiothérapie peuvent induire des troubles du transit comme la constipation.

Les 3 conseils alimentaires pour lutter contre la constipation

1 – Pensez à boire

De l’eau surtout, entre 1.5 L et 2L ! Répartissez cet apport hydrique tout au long de la journée. Mais pensez également à des eaux riches en magnésium comme l’Hépar (le magnésium stimule les muscles du système digestif), des jus de pruneaux. Buvez de l’eau très fraîche le matin à jeun pour stimuler le système digestif, ou bien même un jus d’orange ou jus de pruneaux bien frais. Attention au thé qui peut avoir un effet constipant.

2 – Mangez des aliments riches en fibre

Son d’avoine, céréales complètes, graines oléagineuses, légumineuses, fruits et légumes. Pensez à remplacer le pain blanc par du pain aux céréales, au son, pain complet… Les pruneaux sont des aliments également très conseillés en cas de constipation, tout comme les figues.

3 – Privilégiez les lipides sous forme crue

Ils seront plus digestes. De même, consommez régulièrement de l’huile d’olive car elle a des vertus laxatives. Les lipides stimulent les sécrétions de la vésicule biliaire et sont donc intéressant pour les troubles du système digestif. Evitez les fritures, les panures et les matières grasses cuites.

Ces conseils seront d’autant plus efficaces s’ils sont accompagnés d’une activité physique régulière, même modérée. On conseille également des massages abdominaux pour favoriser un meilleur transit intestinal.

Des conseils pour lutter contre la constipation

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou diététicien pour plus d’informations sur votre alimentation.

Sources

E. Fredot, Nutrition du bien portant, Bases nutritionnelles de la diététique, Editions Tec et Doc, Lavoisier,2007.
L. Chevallier, Nutrition : principes et conseils, Elsevier Masson, 3ème Edition, 2009.
C. Carip et V. Liégeois, Physiopathologie : bases physiopathologiques de la diététique,  Editions Tec et Doc, Lavoisier, 2000.
– M. Apfelbaum et al., Dictionnaire Pratique de diététique et de nutrition, Masson, 1981.
E. Fredot, Régimes, Editions Tec et Doc, Lavoisier, 2011.
J.L. Schlienger, Nutrition clinique pratique  chez l’adulte et l’enfant,  Elsevier Masson, 2ème édition, 2014.
L. Chevallier, 60 ordonnances alimentaires, ElesevierMasson, 2011.

Raphaelle Santarelli, diététicienne WeCook

0 réponses à “3 précieux conseils pour que la constipation ne soit plus qu’un mauvais souvenir”

  1. […] borborygmes, gargouillis, gaz, flatulences, constipation, douleurs abdominales, diarrhée… Le champ des troubles digestifs est large et aussi varié […]

  2. […] pas le cas et qu’il faut attendre davantage, alors vous êtes objectivement sujet à la constipation. Si cela ne peut attendre jusqu’au soir, soit vous avez trop mangé, ou alors la diarrhée, […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.