Vous vous demandez si une alimentation végane pourrait être bénéfique à vos enfants ? Que pourriez-vous cuisiner dans ce cas ? Pour que ces questions ne restent pas en suspens, découvrez Veggie Kids, le guide pratique et gourmand pour les 6-12 ans de Sophie Cottarel, Marie Laforêt et Ophélie Véron.

Des enfants véganes : pourquoi ?

Les auteurs l’expliquent parfaitement, de nombreux enfants éprouvent une empathie spontanée à l’égard des animaux dès leur plus jeune âge. Les chiens, les chats, les poules et les chèvres sont leurs « camarades de jeu ». Ces animaux deviennent également leurs peluches, leurs jouets, preuve qu’ils font partie de leur quotidien.Les animaux sont les camarades de jeu des enfants

Plus tard, les enfants apprennent qu’il est normal de manger de la chair animale. Le lien est dans un premier temps « indirect » : nos bambins se régalent avec le jambon et les nuggets, tout en ignorant la provenance de ce qui est dans leur assiette. On leur explique que ce sont des aliments, comme les pâtes ou bien les fraises, qu’il est normal d’en consommer et qu’en plus, c’est bon pour leur santé.

Manger de la viande, une pratique normée

À terme, la consommation de viande devient d’usage, normée. Elle s’inscrit dans la culture de l’adulte en devenir, qui estime qu’il est normal d’en manger et que c’est nécessaire à une bonne santé.

Pourtant, faire le choix du véganisme pour son enfant, c’est accorder de l’attention à son empathie pour nos amis à quatre pattes. C’est en outre l’amener à considérer tous les êtres sensibles, et pas uniquement les êtres humains.

L’alimentation végane adaptée aux enfants ?

Les Français semblent trop apprécier la viande pour songer à la retirer de leur alimentation, ou pire, celle de leurs enfants. Et les normes culturelles en vigueur nous incitent à penser que végétarisme et véganisme sont la cause de nombre de carences, voire que c’est dangereux pour la santé.

De nombreuses institutions officielles de santé ont pourtant reconnu que les alimentations végétarienne et végane sont parfaitement adaptées au développement des plus jeunes. Plusieurs études ont d’ailleurs démontré que ces alimentations assuraient une meilleure santé, une meilleure espérance de vie que les alimentations dites conventionnelles et que les risques d’obésité et de maladies cardio-vasculaires étaient amoindris.

Renoncer à la viande, c’est réduire les risques de demain

Puis, la viande n’est-elle pas synonyme de cholestérol et d’acides gras saturés ? Alors qu’une alimentation qui exclut la consommation de produits d’origine animale est riche en fibres, minéraux et vitamines.

Et faire le choix d’une alimentation sans produits animaux pour les enfants, c’est également les protéger de multiples toxines, virus ou bactéries comme la salmonelle, la Listeria monocytogenes ou encore l’Escherichia coli.

L’équilibre de nos enfants véganes

Une alimentation drôle et végane pour les enfants

Chez les petits comme chez les plus grands véganes, l’équilibre alimentaire repose sur quatre piliers :

– les céréales (riz, blé, orge, seigle…) et les pseudo-céréales (quinoa, sarrasin).
– les légumineuses (lentilles, soja, haricots secs…).
– les fruits et légumes.
– les oléagineux (noix, amandes, sésame, graines de lin…).

Et lorsque l’on pense aux nutriments essentiels, les protéines nous viennent immédiatement en tête. Nous avons tendance à croire que seuls les produits laitiers et les œufs en contiendraient. Pourtant, d’autres aliments sont riches en protéines, comme les amandes (un apport de 38 g pour 100 g), les lentilles (25 g) ou bien les pois cassés (24 g).

On associe également les apports en fer à certains aliments d’origine animale tels le porc ou l’agneau, alors que d’autres sources végétales de fer traînent dans nos placards : le soja (15,7 mg/100g) ou bien le quinoa (8 mg/100g) suffisent à combler les besoins en fer des plus jeunes, chez qui les apports nutritionnels conseillés en fer sont de 7 mg par jour pour les enfants de 4 à 9 ans, et de 10 mg par jour pour ceux de 10 à 13 ans.

Les 10 astuces de Veggie Kids pour faire manger aux plus petits des aliments sains

1 – Dissimuler les légumineuses dans les plats salés et sucrés.
2 – Choisir les farines de légumineuses et oublier la farine de blé.
3 – Concocter des pâtes de légumineuses.
4 – Abuser des gratins et des tartes pour leur faire manger des légumes.
5 – Servir les légumes crus en brochettes ou tartines.
6 – Utiliser les légumes verts dans les smoothies.
7 – Ajouter des purées d’oléagineux aux plats et desserts.
8 – Essayer la pâtisserie crue, riche en fruits secs et en noix.
9 – Laisser les enfants faire leurs propres jus de fruits.
10 – Cacher des légumes tapés dans les gâteaux.

De fabuleuses recettes pour répondre à vos pannes d’inspiration

Il ne s’agit plus de nier, chacune des recettes de Veggie Kids met l’eau à la bouche. Après un dilemme cornélien, nous avons opté pour :

Les Pancakes aux légumes (pour 6 à 8 portions)

Des pancakes véganes

1 – Dans un saladier, mélanger 125 g de farine de blé, 50 g de farine de soja précuite et ajouter 2 c. à c. de poudre à lever, 2 c. à s. de fécule et 1/2 c. à c. de sel. Ajouter 250 ml de lait végétal et mélanger au fouet pour obtenir une pâte homogène. Ajouter ensuite 2 poignées de carottes râpées, 2 poignées de grains de maïs et 2 poignées de petits pois. Laisser reposer 10 minutes.

2 – Faire cuire 1/2 louche de pâte dans une poêle chaude huilée, puis retourner le pancake de façon à ce qu’il soit doré des deux côtés.

3 – Empiler les pancakes sur une assiette pour les garder chauds et servir avec une sauce cocktail.

Les glaces marbrées au yaourt (pour 12 bâtonnets glacés)

Des glaces marbrées au yaourt véganes

1 – Mélanger au fouet 800 g de yaourt de soja nature avec 3 c. à s. de sirop d’agave et 1 pincée de vanille en poudre. Réserver.

2 – Mixer 125 g de framboises, 6 à 8 c. à s. d’eau et 3 c. à s. de sucre de canne ou sirop d’agave pour obtenir le coulis. Dans des moules à bâtonnets glacés, alterner environ 1 c. à s. de yaourt et 1 c. à c. de coulis. Les préparations étant liquides, l’effet marbré sera naturel.

3 – Enfoncer des bâtonnets aux trois-quarts dans les moules et placer ceux-ci au congélateur pour 6 h minimum. Pour démouler, il suffira de passer un moule sous un filer d’eau chaude. À déguster dans le mois qui suit la préparation

Veggie kids, le guide à destination des enfants et des parents dégantesSophie Cottarel, Marie Laforêt et Ophélie Véron, Veggie Kids. Guide pratique et gourmand pour les 6-12 ans, aux éditions Gallimard, collection « Alternatives », paru le 9 novembre 2017, 14,90 €. Disponible sur le site de la Fnac.

Jonathan Epaillard

0 réponses à “Nos enfants véganes : c’est possible ! Et c’est bon pour leur santé !”

  1. […] À découvrir sur le même sujet : Nos enfants véganes ? C’est possible et c’est bon pour leur santé ! […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.