Take Care, traduisez « prenez soin de vous », est le premier serious game (série pédagogique), gratuit, sur smartphone, réalisé par France Assos Santé, destiné aux 16-25 ans pour les informer de leurs droits en santé.
Via cette application mobile, les joueurs se projettent dans la vraie vie et sont confrontés, au détour de situations concrètes, à différentes questions et problèmes liés aux droits en santé.

France Assos Santé et la défense des patients

Take Care, le premier jeu dédié à la santé dont vous êtes le héros

Comment… faire la différence entre un médecin de secteur 1 et secteur 2 ? trouver un médecin traitant ? obtenir ses informations médicales ? se faire poser une couronne sans se ruiner ? donner son avis au cours une consultation… Autant de questions primordiales dont les réponses ne sont pas si évidentes à trouver ! Surtout quand on a 18 ans, pas encore de salaire et qu’on vient de s’installer en colocation sans le soutien de papa et maman pour la première fois de sa vie.

Devant ce constat, l’association d’usagers France Assos Santé et plus particulièrement Assos Santé Auvergne-Rhône-Alpes a donc décidé de relever le défi ! Avec la collaboration de Dowino, spécialiste dans la conception des serious game, elle réalise Take Care, pour informer les jeunes sur leurs droits en matière de santé.

« Le serious game, très ludique et adopté par un certain nombre de jeunes, semblait l’outil le plus adéquat pour toucher des étudiants et lycéens. » explique la chef de mission de France Assos Santé.
De fait, LQDP a testé ! Pédagogique, éducatif et complètement interactif,  le jeu permet à chaque joueur de s’intégrer à l’histoire et de se prendre tantôt pour Farid, tantôt pour Amandine… Explications.

Farid, c’est Samia de la coloc. Amandine a besoin d’un certificat médical pour son club de sport. T’as une idée ?

Take Care

Pour un nouveau départ

« Le jeu reprend le principe d’une discussion par sms entre colocataires et soulève des questions de santé », explique Magalie Aveline, co-créatrice du jeu et chargée de communication.
Chaque joueur se glisse dans la peau d’un héros, nommé Farid, qui va chercher une colocation, s’y installer. Et où ses nouveaux amis vont lui poser nombre de questions sur leur santé. En gros, partir de situations très concrètes pour informer.

Après cet échange par sms avec des colocataires fictifs, un écran de synthèse rappelle les informations essentielles. Et renvoit vers d’autres sites ressources. « Par exemple, on aborde la question du coût de la prise en charge en donnant l’adresse du site support, takecare-lejeu.org, qui donne un maximum d’infos. On ne pouvait pas tout faire par le jeu… »

Take Care, l’accès à la santé pour tous !

À ce jour, deux épisodes d’une quinzaine de minutes chacun sont disponibles.
Chapitre 1 : L’accès aux soins
– Choix du médecin traitant
– Difficultés d’accès : quelles alternatives
– Secteur 1 / secteur
– Remboursement des frais de santé

Chapitre 2 : L’accès à l’information en santé 
– Obtenir son dossier médical
– Le libre choix des prestations
– Le consentement libre et éclairé

Aujourd’hui, l’enjeu de Take Care est double :
– permettre aux jeunes de connaitre leurs droits afin de recourir au système de santé
– prévenir les phénomènes de repli sur soi et d’isolement.

En effet, outre le fait que les jeunes sont peu sensibles aux campagnes de prévention, en 2017, un rapport de la Croix Rouge tirait la sonnette d’alarme :
– 70% des jeunes renoncent à des soins à cause du délai, du coût ou de l’éloignement géographique. Le renoncement concerne essentiellement les spécialistes (ophtalmologue, dentiste, gynécologue, ostéopathe et cardiologue)
– 34% des jeunes jugent l’accès aux soins difficiles.

L’amélioration de l’accès aux soins pour les jeunes est bien une question de santé publique.
Et Magali Aveline de poursuivre : « On a identifié un thème primordial : le consentement libre et éclairé ou comment faire passer l’idée qu’on ne peut pas vous forcer à faire quelque chose que vous ne comprenez pas ou ne voulez pas. Car il arrive souvent qu’avec le jargon médical, un patient dise oui sans comprendre ce qui va se passer. C’est important que les jeunes soient acteurs et décisionnaires de leur santé. »

Et, au-delà de ces objectifs, Take Care a l’ambition de susciter auprès des jeunes usagers une prise de conscience. Qu’ils deviennent des « citoyens en santé » afin de promouvoir un rapport responsable au système de santé. Vaste mais indispensable programme !

Sources

Take Care
L’application Take Care
France Assos Santé – Auvergne Rhône Alpes

LQDP