Chez les malades SII-D (diarrhée) avec hyperperméabilité intestinale, un apport de glutamine pourrait réduire les symptômes. Supplémentation orale en glutamine et SII-D, une solution d’avenir ? Décryptage.

La supplémentation orale en glutamine et SII-D

La glutamine est un substrat important (un acide α-aminé). Son déficit lors d’une infection peut avoir pour conséquences l’atrophie de la muqueuse intestinale et l’hyperperméabilité intestinale.

Une étude pilote (à petite échelle) a été menée auprès de personnes qui souffrent d’un SII à tendance diarrhéique. Ils devaient avoir connu une infection gastro-intestinale durant l’année et présenter une augmentation de la perméabilité intestinale. Sur près de 4 années, 106 sujets ont été étudiés : 54 d’entre eux ont reçu de la glutamine (5g trois fois par jour) et les 52 autres ont reçu un placebo. La glutamine ou le placebo devaient être consommés durant 8 semaines.

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique qui empoisonne la vie des malades. Parlons-en !

Quels résultats pour la supplémentation orale en glutamine ?

Chez les sujets ayant reçu la glutamine, le score de Francis (utilisé pour mesurer la sévérité du SII) diminuait de 50 points. 79,6 % des patients signalaient une amélioration des symptômes liés au SII. La perméabilité intestinale, la fréquence journalière des mouvements intestinaux et la forme des selles étaient toutes significativement améliorées. Et la tolérance de cette supplémentation s’est révélée satisfaisante, avec moins de 4 % d’événements indésirables à intensité faible ou modérée.

Pourquoi est-ce encourageant ?

Le SII post gastro-entérité constitue l’un des troubles intestinaux les plus fréquents. Mais la prise en charge grâce à des mesures hygiéno-diététiques et un traitement médicamenteux reste peu efficace. Réguler le déficit en glutamine permettrait donc d’améliorer les symptômes diarrhéiques et de restaurer l’intégrité de la muqueuse intestinale chez ces SII-D. Une étude clinique devrait voir le jour très prochainement afin de valider ces conclusions à plus grande échelle, d’évaluer les doses et la durée optimales et aussi de mieux comprendre les mécanismes d’action de la glutamine sur le SII.

Attention, la supplémentation en glutamine ne peut pas être généralisée aux SII-D sans hyperperméabilité intestinale, aux SII-C (constipation) ni chez l’enfant.

Découvrez notre premier ouvrage sur le Syndrome de l’intestin irritable

Source

– Zhou Q, Verne ML, Fields JZ, Lefante JJ, Basra S, Salameh H, Verne GN, « Randomised placebo-controlled trial of dietary glutamine supplements for postinfectious irritable bowel syndrome », Gut, août 2018.
Univadis.

LQDP