Pesticides et maladies chroniques : des preuves accablantes

Serait-ce la fin de l’ère du soupçon ? Si depuis de nombreuses années les chercheurs invitent la population à se méfier des pesticides, des études récentes clament haut et fort le lien avéré entre pesticides et maladies chroniques, comme le diabète ou la stéatose hépatique. Décryptage.

Pesticides et maladies chroniques, un divin cocktail

La question qui est sur toutes les lèvres est : les pesticides ont-ils oui ou non un impact direct sur notre santé ?
Une équipe de l’INRA a exposé durant une année des souris à un cocktail de pesticides à faible dose. Or, contrairement à nombre d’études expérimentales utilisant le gavage ou l’eau de boisson, cette étude de l’INRA a soumis les souris à un cocktail de six pesticides, directement ajoutés à leur alimentation. Six pesticides d’ailleurs utilisés dans la culture de pommes, particulièrement consommatrice de produits phytosanitaires. Et ce dans le but de reproduire l’exposition aux substances de l’homme. Laurence Gamet-Payrastre de l’INRA le souligne : « nous avons travaillé sur des doses jugées non néfastes et sur un cocktail plutôt que sur un seul pesticide. Pour savoir si les contaminants alimentaires peuvent avoir un effet sur la santé, il faut étudier des doses faibles, associées, et à long terme. La durée de notre expérience correspond à 30 années chez l’Homme ». Si les perturbations sur le métabolisme des rongeurs sont avérées, elles divergent selon le sexe.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Pas tous égaux face aux pesticides

En effet, l’équipe Toxicologie intégrative et métabolisme de l’INRA a distingué les souris mâles des souris femelles. Tout d’abord, les souris mâles exposées aux pesticides ont pris deux fois plus de poids que les mâles du groupe contrôle. Mais surtout, ces rongeurs souffrent désormais de diabète et de stéatose hépatique, deux maladies chroniques usuellement associées à l’obésité.

Pour tout savoir sur la stéatose hépatique :


Tout savoir sur la stéatose hépatique ou maladie du foie gras

Quant aux souris femelles, nulle prise de poids ni perturbation de leur glycémie. Néanmoins, les chercheurs pointent une altération conséquente de l’activité de leur microbiote intestinal.

Les raisons d’une telle différence

Laurence Gamet-Payrastre rappelle que « la capacité de détoxification est différente selon le sexe. Elle passerait par le foie chez les mâles et par l’intestin chez les femelles ». Il n’en fallait pas plus à l’équipe de chercheurs pour lancer une série d’études. Sur le rôle des hormones sexuelles tout d’abord, mais aussi sur la période critique d’exposition à ces composés (période périnatale -gestation, lactation).
Ces tristes résultats mettent en exergue un (très) probable lien entre l’exposition aux pesticides et la croissance exponentielle des maladies métaboliques.

Des pesticides dans presque tous les fruits et légumes. Un rapport accablant et des astuces pour s’en débarrasser :

Halte aux pesticides dans notre assiette : 5 astuces pour s’en débarrasser

Sources

– INRA, communiqué de presse du 27 juin 2018, « Effet cocktail de pesticides à faible dose par l’alimentation »,
– Céline Lukowicz et al., «Metabolic Effects of a Chronic Dietary Exposure to a Low-Dose Pesticide Cocktail in Mice: Sexual Dimorphism and Role of the Constitutive Androstane Receptor. », Environmental Health Perspectives, Juin 2018.

Une réflexion sur “Pesticides et maladies chroniques : des preuves accablantes

  • 23 décembre 2019 à 16 h 10 min
    Permalien

    En rapport avec votre article, une réponse artistique mais néanmoins précise, une série de dessins clin d’oeil à l’oeuvre de René Magritte “Ceci n’est pas une pomme”. La légende diffère cependant. Sous l’image d’un fruit ou d’un légume la liste exhaustive des produits phytosanitaires que contiennent pommes, fraises, pomme de terre … : ” Ceci est du Abamectine , Acequinocyl , Clofentézine , Etoxazole …”
    Découvrir la série : https://1011-art.blogspot.com/p/hommage-magritte.html
    En lien direct les dessins de la série “Vous êtes ici” : https://1011-art.blogspot.com/p/vous-etes-ici.html

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.