Ouvert depuis un an, cette nouvelle cantine nourrit vos états d’âme. Littéralement. Dans un décor « à la mode » (murs verts d’eau et canard, boiserie foncée, banquette matelassée, suspension verre et laiton), The Cure propose des plats selon l’humeur des clients. LDQP a testé pour vous et s’est régalé.

Et vous, de quelle humeur êtes-vous aujourd’hui ?

La médecine antique s’est longtemps basée sur la théorie et l’équilibre des humeurs. Celles-ci étaient supposées être des fluides coulant dans nos veines. De leur équilibre dépendait également notre bien-être mental. Les humeurs guident ce que l’on mange, et ce que l’on mange guide nos humeurs. The Cure l’a bien compris et en a fait sa philosophie.

La perte de poids : autant dans la tête que dans l’assiette !

A chaque état, son plat du jour. Copieux, coloré et équilibré.

The CURE, restaurant d'humeurs

The CURE, restaurant d’humeurs

Vous êtes épuisé ? Le menu TNT est pour vous !
Ce jour-là, Stéphanie nous propose une poêlée de pommes de terre, pousses de soja, pois cassés, chou-fleur, tofu, blé et noix relevés à l’ail.
Et, bonne surprise ! Le tofu est juste poêlé, le soja est fondant et les pois cassés bien relevés.

Vous êtes plutôt énervé ? C’est le menu ZEN qu’il vous faut.
Ce même jour, c’est un risotto d’orge, chorizo, sauce à la tomate et butternut fondant. Le mélange de saveurs est subtil et la cuisson parfaite. Le butternut est fondant à souhait.

Il y a aussi les menus EPS (pour les sportifs), UV (manque de soleil), Détox, RAM (pour la mémoire), FIT (pour mincir, avec beaucoup de fibres), le RAF (Rien à F… ) pour se régaler en toute bonne conscience ou encore le WIC (Winter Is Coming).

 

Vous désirez changer vos habitudes alimentaires ? Commencez par écouter vos sensations

Le bon n’est pas l’ennemi du sain

Moi qui ne suis pas une grande fan des jus de fruits et légumes, j’ai voulu goûter le jus de la semaine : poire, betterave et gingembre. Un délice ! Elégant, le dosage de ce breuvage revigorant s’avère parfaitement équilibré : le piquant du gingembre ne masque pas la douceur de la betterave relevée par la granulosité de la poire.

Quant aux desserts, ils sont de tous les sentiments. Aujourd’hui, c’est Gâteau à la châtaigne ou Fromage blanc au sirop d’érable, granola et bananes. Après quelques hésitations, nous avons pris les deux… et nous ne l’avons pas regretté. Les desserts sont peu sucrés, le biscuit à la châtaigne, délicat et le granola*, – maison, of course – croquant et généreux.

*flocons d’avoine, noix de pécan, graines de courge, graines de chanvre, noix de coco, amandes effilées, graine de tournesol et cannelle. Vous pouvez aussi l’acheter à emporter pour vos petits déjeuners.

Du barreau aux fourneaux !

Passionnée de cuisine et de nutrition, ayant grandi avec un père médecin qui n’a pas cessé de lui vanté l’importance du bien-manger dans le plaisir, Stéphanie Teyssandier, alors avocate, a décidé de passer du barreau au fourneau. Et l’idée d’associer des nutriments pour corriger l’humeur lui vient tout naturellement.

Entourée d’une nutritionniste et d’un chef culinaire, elle crée alors une carte autour de cette idée. La passion du rock aura raison de son nom. The Cure est né.

UV Plat et dessert

UV Plat et dessert

Dans une atmosphère d’officine revisitée, The Cure est ouvert tous les jours en continu de 12 à 23 heures, sauf le week end.
Sur place, les menus du 34 rue Notre Dame de Lorette (IXe Paris) vont de 15 euros (P+ D ou P+ Boisson) à 19 euros ( P+ D+ Boisson). Le restaurant est également ouvert le soir, avec une formule E+P+D à 26 euros.
A emporter, retrouvez tous les menus et boissons maison.

The Cure,
06 14 32 32 09
www.thecure-restaurant.com

 

 

 

LQDP