Vous vous levez entre 4 et 6 heures du matin : vous êtes morningophile !

La méditation, le jardinage ou encore la lecture (sur le développement personnel, of course) sont devenus un de vos rituels ? Vous ne dérogez pas à vos séries de pompes, abdos ou autre running au lever du soleil ? Vous avez pris un petit déjeuner sain et ultra-équilibré ?

Sans nul doute, vous êtes ce qu’il est convenu d’appeler un « morningophile », un de ces lève-tôt radicaux, un pro de l’autodiscipline, un adepte de la productivité. Les mordus utilisent même des applications pour sortir du lit, comme BetterMe, qui envoie une notification à vos amis Facebook si vous appuyez sur le bouton « snooze » et ratez votre réveil.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Has-been, la grasse matinée ?

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, pas révolutionnaire comme principe ! Sans surprise, la communauté des morningophiles regroupe des grands patrons comme Tim Cook (PDG d’Apple), Robert Iger (PDG de Disney) ou encore Anna Wintour, rédactrice en chef de Vogue US. Mais depuis quelques années, le mouvement gagne des milliers d’adeptes : start-uppers de la génération Y, artistes, youtubeurs, it-girls, écrivains facilement repérables sur les réseaux sociaux à leurs hashtags #5am, #earlystart ou #earlyriser ou à leurs selfies, témoins de leurs activités matinales.

Pour réussir sa routine matinale, encore faut-il aussi savoir se coucher. Fini le binge-watching (gavage télévisuel) des épisodes de séries TV jusqu’à pas d’heure, place à la méditation et à la lecture ! Facile à dire, me direz-vous ! Le Réseau Morphée, réseau de santé consacré à la prise en charge des troubles du sommeil peut être de bons conseils.


Commencer sa journée dans un état d’esprit positif

Laura Mabille, entrepreneuse de 24 ans spécialisée dans le marketing éditorial, témoigne : « Ce petit coup de fouet matinal est un moment privilégié, hors du temps, durant lequel je suis dans ma bulle, raconte-t-elle. Cela me permet de reprendre le dessus sur mon quotidien. Avant, j’avais le sentiment de me laisser déborder sur tous les plans, de ne pas avoir assez d’heures dans une même journée pour profiter de ma famille et de mes amis, pour m’améliorer au niveau professionnel et me recentrer sur moi-même. Désormais, je suis plus apaisée. »

Le power breakfast

Leur mode de vie se doit d’être sain et sportif. Au menu : des petits-déjeuners ultra équilibrés avec 3 principes de base :
– Troquez les tartines contre un bol de flocons d’avoine, avec du lait végétal et une cuillerée de miel.
– Intégrez des « superfoods », tels que la myrtille, la betterave (jus de betterave lacto-fermenté par exemple) et le jus de grenade.
– Se mettre au yaourt grec, fort en protéines et pauvre en sucre, et le mélanger avec des baies d’aronia, des graines de chia et des fèves de cacao.

8 petits-déjeuners à l’indice glycémique (IG) haut, moyen et faible

Certaines études indiquent que les lève-tôt ont moins de risques d’être dépressifs. Ils seraient aussi moins exposés à l’alcoolisme, au tabagisme, plus enclins à manger sainement… et plus heureux !
Sans être un adepte du lever ultra tôt, la routine matinale est impérative : “ Se lever avec une heure d’avance permet de ne pas vivre sa vie comme un soldat, de ne pas subir, assène Dana Nammour, ostéopathe et adepte de médecine énergétique.  » Pour autant, nous ne sommes pas tous faits pour nous lever aux aurores !  »

(Article mise à jour le 9 août 2018)

LQDP

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.