Depuis le 22 septembre, l’application mobile BuyOrNot aide le consommateur à y voir clair. Scannez le produit que vous souhaitez acheter et BuyOrNot vous indique si l’entreprise a quelque chose à se reprocher…

BuyOrNot : vous ne pourrez plus dire que vous n’étiez pas au courant !

En effet, l’application BuyOrNot révèle tous ce que les industriels n’ont pas forcément envie que les consommateurs sachent ! Et oui : un simple scan et vous saurez tout ce qui se cache derrière le produit que vous vous apprêtez à acheter ! Impact nutritionnel (nutriscore, indicateur NOVA, additifs…) ; impact sociétal (environnement, éthique…)

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Depuis samedi, cette nouvelle application a fait son apparition sur les smartphones pour nous permettre de consommer éthique et responsable. BuyOrNot, accessible sur Androïd et bientôt sur iOS, a été imaginée par les créateurs lyonnais de la plateforme collaborative et citoyenne I-boycott.org.

BuyOrNot

BuyOrNot

Sur le modèle de la célèbre application Yuka, BuyOrNot permet, grâce à la base de données Open food facts référençant plus de 600.000 produits, de connaître l’impact nutritionnel de la marchandise scannée. « Le consommateur peut aussi découvrir l’indicateur Nova qui permet de connaître le taux de transformation du produit. L’indice va de 1, pour les produits naturels, à quatre pour les produits industriels », indique Leven Acar, cofondateur de l’association I-buycott.


Pour tout savoir sur l’indicateur NOVA 

Les AUT (aliments ultra transformés) responsables mais pas coupables ?

Plus révolutionnaire encore, l’appli permet de connaître l’impact sociétal de la marchandise. En clair, de savoir quel industriel ou quelle multinationale se cache derrière le produit et si la société en question est mêlée à un scandale quelconque ou visée par une campagne de boycott.
Par exemple, savez-vous, lorsque vous achetez votre café chez Starbucks, que cette entreprise recourt à l’optimisation fiscale ? Ou qu’acheter une bouteille de Coca-Cola participe à l’assèchement des nappes phréatiques au Mexique  ?
L’application BuyOrNot, gratuite, au-delà de renseigner le consommateur, a également vocation à devenir « lanceur d’alerte ».

BuyOrNot, pour un boycott bienveillant

BuyOrNot, dans le prolongement des activités de l’association, propose un boycott bienveillant. Internautes et associations peuvent lancer en ligne une campagne de boycott, en précisant les raisons et ses sources d’information. « Nous n’avons pas la main là-dessus », tient à préciser M. Néon.

Si la campagne gagne l’adhésion de 1000 personnes, elle est publiée en ligne. À partir d’un certain seuil de consomm’acteurs, l’association intervient. Elle engage un dialogue avec l’entreprise concernée et lui offre la possibilité d’apporter un droit de réponse. En fonction de celle-ci, les internautes décident du l’arrêt ou de la poursuite du mouvement.

Ce sont ces campagnes citoyennes que référencera l’application BuyOrNot. Les utilisateurs pourront aussi proposer des entreprises qui s’engagent au contraire en faveur de projets éthiques. L’association I-buycott espère atteindre les  500 000 téléchargements d’ici la fin de l’année. LQDP aussi.

 

LQDP