Nous lisons tout et son contraire sur l’alimentation. Un éclaircissement s’impose, et ce, grâce à notre vrai ou faux sur les fruits et les légumes. Testez vos connaissances !

Les épinards sont riches en fer

Eh bien, le mythe s’effondre. Non, les épinards ne sont pas aussi riches en fer qu’on ne le pense ! Les épinards renferment 3 mg de fer pour 100 g d’épinards, un peu faible comparé aux 17.4 mg de fer pour 100 g de boudin noir ! D’autant que le fer des épinards n’est pas sous sa forme la plus facilement absorbable, contrairement au fer du boudin noir.
Faux ! Et là, vous vous dites que votre mère vous a menti pendant des années pour vous faire manger des épinards. Pire, que Popeye n’est qu’un mythe.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Les légumes frais sont plus riches en vitamine C que les surgelés ou les conserves

Si vous avez votre potager, que vous récoltez vos légumes et que vous les cuisinez immédiatement, alors vos légume frais seront très riches en vitamine C par rapport aux surgelés ou aux conserves. Mais dans les supermarchés, le temps de transport et d’exposition des légumes augmentent la perte en vitamine C, ce qui fait que vos légumes frais achetés seront peut-être plus faibles en vitamine C que les légumes en conserve ou surgelés.
Vrai et Faux ! Vrai si vous êtes jardinier en herbe. Mais Faux si comme beaucoup vous allez au rayon fruits et légumes de chez Carrefour.

À découvrir sur le même sujet : Vaut-il mieux choisir les légumes surgelés ou en conserve ?


Les steaks végétaux sont aussi nutritifs que les steaks hachés

Les « steaks végétaux » sont fabriqués à partir de protéines végétales « texturées » additionnées de graisses, de colorants, de molécules aromatiques et autres ingrédients. Leur qualité nutritionnelle est inférieure à celle d’un steak : plus calorique, protéines de moins bonne qualité et en moins grande quantité, fer moins assimilable, absence de vitamine B12 (sauf supplémentation).
Faux ! Finalement, rien ne vaut un bon steak de chez le boucher.

Les pesticides contaminent nos fruits et nos légumes

Cette question reste un vrai débat à l’heure actuelle. Selon l’auteur du livre, la moitié des fruits et des légumes que nous consommons ne contiennent pas de pesticides. Et pour les fruits et légumes qui en contiennent, ce n’est qu’à l’état de résidus, à des valeurs inférieures au seuil toxicologique. Sur plus de 80 000 échantillons analysés, 54% étaient exempts de pesticides ou de résidus, 43 % contenaient des résidus à des niveaux inférieurs aux seuils admissibles, et seulement 3% en contenaient des quantités supérieures à seuils admissibles. Un point néanmoins à ne pas oublier : les analyses sont faits sur une molécule en particulier, et l’effet « cocktail » comme avancent les scientifiques n’est pas toujours pris en compte.
Faux, mais à prendre avec des pincettes. 

Et aussi : 5 astuces pour éliminer les pesticides de votre assiette 

L’alimentation, un vrai casse-tête !

Aussi, dur de s’y retrouver dans l’alimentation. Rien qu’en tapant les noms « alimentation » ou « nutrition » sur les moteurs de recherche, plus de 131 et 557 millions de résultats apparaissent respectivement. Et les informations ne vont pas toujours dans le même sens !

À découvrir dans la même série :
Des additifs dans mon assiette et à mon insu. Vrai ou Faux ?
Saurez-vous répondre à notre vrai ou faux sur les céréales ?
Les produits laitiers ont-ils encore des secrets pour vous ? Testez vos connaissances !

En 2018, Pierre Feillet, directeur de recherche émérite à l’Institut national de la recherche agronomique, a tenté de clarifier toutes ces informations liées à l’alimentation dans son livre intitulé Tout savoir sur notre alimentation. Démêler le vrai du faux. Un ouvrage ludique – où nous avons puisé les précédents exemples – qui remet les pendules à l’heure !

Pierre Feillet - Tout savoir sur notre alimentation chez Edp Sciences

Pierre Feillet – Tout savoir sur notre alimentation chez Edp Sciences

Pierre Feillet, Tout savoir sur notre alimentation. Démêler le vrai du faux, EDP Sciences, 2018, 232 pages, 18 €. Disponible sur le site de l’éditeur.

Raphaelle Santarelli, diététicienne WeCook

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.