La papaye, ses bienfaits et ses valeurs nutritionnelles

Tout savoir sur la papaye : ses vertus, ses bienfaits, ses propriétés et ses valeurs nutritionnelles.

Description de la papaye

La papaye est un fruit exotique, issu du papayer (arbre de la famille des Caricaceae). Elle est originaire du Mexique. La papaye est appréciée pour sa chair juteuse et rafraîchissante, à la saveur parfumée et sucrée. On la consomme fraîche, en jus, en dessert (dans une salade de fruits ou des verrines de fromage blanc), en salade, en purée (dans des gâteaux, gratins, tartes ou sorbets), ou même encore en fruits séchés.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Son nom provient de l’espagnol papaya. Elle provient d’un croisement entre deux espèces indigènes. La papaye a été introduite au Mexique par les Amérindiens bien avant les conquêtes espagnoles. Les Espagnols et les Portugais ont ensuite répandu sa culture aux Philippines, en Inde et dans certaines parties de l’Afrique. Elle a ensuite été cultivée dans toutes les régions tropicales du monde.

Variétés de papaye

On trouve de nombreuses variétés de papaye. Toutefois, seulement trois variétés sont principalement commercialisées en France :


– La Solo 8 : sa chair est de couleur jaune orangée. C’est la plus consommée en France.
– La Sunrise : sa chair est plus foncée et de couleur rouge. Elle est de plus petite taille.
– L’Amazon red : sa chair est d’un rouge encore plus soutenu.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g papaye fraîche

Macronutriments

Calories : 183 KJ/43,3 kcal
Eau : 87,7 g
Protéines : 0,557 g
Lipides : 0,22 g
Glucides : 7,81 g
dont sucres : 7,81 g
Fibres : 2,03 g

Minéraux

Potassium : 193 mg
Calcium : 22,5 mg

Vitamines

Béta-carotène :  542 µg
Vitamine B5 : 0,204 mg
Vitamine B9 : 17 µg
Vitamine C : 59,7 mg
Vitamine E :  1,12 mg

Bienfaits de la papaye

Bien qu’elle ait un bon goût sucré, la papaye reste un aliment peu calorique car riche en eau.

Elle est également riche en antioxydants, qui piègent les radicaux libres néfastes pour l’organisme :

– la vitamine C : elle intervient aussi dans la synthèse de protéines, dans l’inhibition de la formation de nitrosamines, dans l’absorption intestinale du fer et dans le système immunitaire ;
– la vitamine E : elle intervient aussi dans la formation de l’hémoglobine et est anti-hémolytique ;
– des caroténoïdes (du lycopène et du béta-cryptoxanthine) : le lycopène est un puissant antioxydant, qui est associé à une diminution du risque du cancer de la prostate et qui diminue les risques de maladies coronariennes. Le béta-crypthoxanthine  confère la couleur jaune orangée au fruit. C’est également un précurseur de vitamine A, qui intervient entre autres dans la vision nocturne ;

– des polyphénols de type catéchines (composés phénoliques) : ces composés protègent contre les maladies cardiovasculaires.

Elle renferme aussi d’autres vitamines :

– de la vitamine B5 : elle intervient dans le métabolisme des glucides, des acides aminés et des acides gras. Elle diminue les taux de lipides sanguins (hypotryglécéridémiante et hypocholestérolémiante). Elle favorise la cicatrisation et a des bienfaits pour la peau et les cheveux.
– de la vitamine B9 : elle intervient dans la synthèse du matériel génétique, la formation des cellules sanguines et nerveuses et aide à la cicatrisation. De plus, elle est importante durant la grossesse, pour prévenir des malformations du tube neural du foetus.

Par ailleurs, différents minéraux sont aussi présents :

– le potassium : il a un rôle dans la répartition de l’eau corporelle et dans l’équilibre hydro-électrique de l’organisme. Il intervient aussi dans de nombreuses réactions métaboliques ;
– le calcium : c’est un constituant du squelette qui prévient aussi de l’ostéoporose. Il participe à la contraction musculaire, à la transmission du message nerveux, à la coagulation sanguine et au processus enzymatique.

Enfin, elle est source de fibres, solubles notamment :

– Les fibres solubles ont la propriété d’être hydrosolubles. En ce sens, elles absorbent l’eau présente dans le tube digestif afin de former un gel visqueux. Les glucides présents sont alors piégés dans ce gel, ce qui limite leur absorption et diminue ainsi la glycémie postprandiale.
– Ces fibres sont fermentescibles : elles sont dégradées par la flore microbienne. Cette dégradation permet la formation de composés tels que des acides gras volatils à chaîne courte. Ces acides gras seraient protecteurs contre des cancers (colique notamment), renforceraient le système immunitaire intestinal et ils seraient hypocholestérolémiants.
– Ces fibres sont satiétogènes : elles réduisent la vitesse de vidange gastrique, ce qui limite les sensations de faim et diminue les envies de grignotage.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Sources

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=papaye_nu
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-exotiques-et-tropicaux/papaye/carte-identite#content
http://goldensante.blogspot.fr/p/les-fruits-et-leurs-bienfaits-5.html
https://pro.anses.fr/tableciqual/index.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.