Tout savoir sur la groseille : ses vertus, ses bienfaits, ses propriétés et ses valeurs nutritionnelles.

Description de la groseille

La groseille est le fruit du groseillier, qui fait partie de la famille des Grossulariacées. C’est une petite baie charnue, ronde, d’environ un centimètre de diamètre, généralement de couleur rouge, noire, rose ou blanche selon les variétés. Elle se présente sous forme de grappe.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

On la consomme crue, ou cuite quand il s’agit de tartes, de crumbles, de gelées ou en confiture.

Elle est originaire de Scandinavie et d’Asie et a été introduite en France au Moyen-âge.


La groseille à maquereau est un peu plus grosse et ne se présente pas en grappe. Il en existe de différentes couleurs (rouge, blanche, verte ou jaune). Elle est charnue avec des graines au goût acide. Elle est recouverte de court duvet. Ces baies verdâtres sont utilisées pour faire la sauce accompagnant généralement le maquereau d’où son nom.

Variétés

– de groseille :

– la Wilder : elles se présentent en longues grappes de fruits de couleur rouge clair et ont un goût sucré-acidulé.
– la Junifer : ce sont de gros fruits de couleur rouge avec un goût sucré-acidulé.
– la Gloire des Sablons : elles sont de couleur rose et ont un goût sucré.
– la Versaillaise : elles sont de couleur blanche/rosée et ont un goût sucré-acidulé.

– de groseille à maquereau :

– la Varianta : elles sont de couleur blanche et sont sucrés.
– la Freedonia : elle sont charnues, de couleur rouge et de forme ovale. Elles sont généralement utilisées en pâtisserie.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de groseille (en noir) et de groseille à maquereau (en bleu)

Macronutriments

Calories : 232 kJ / 55,4  kcal (169 kJ / 40,3 kcal)
Eau : 82,4 g (87,9 g)
Protéines : 1,1 g (0,90g)
Lipides : 0,5 g (0,60 g)
Glucides : 6,14 g  (dont 5,39 g de sucre) (4,83 g)
Fibres : 7,4 g (3,93 g)

Minéraux

Calcium : 36 mg (25,5 mg)
Fer : 1,2 mg (0,34 mg)
Potassium : 280 mg (187 mg)
Magnésium : 13 mg (9 mg)
Phosphore : 30 mg (25,9 mg)
Zinc : 0,2 mg (0,14 mg)

Vitamines

Bêta-carotène : 25 µg
Vitamine B1 : 0,04 mg (0,03mg)
Vitamine B3 : 0,1 mg (0,28 mg)
Vitamine C : 40 mg (29,5 mg)

Bienfaits de la groseille

La groseille est un fruit peu sucré et riche en eau, donc très peu calorique.

Elle contient quelques vitamines :

– de la vitamine C : Antioxydant, elle est impliquée dans un certain nombre de réactions physiologiques. Elle intervient dans la synthèse de protéines, dans l’inhibition de la formation de nitrosamines, dans le métabolisme de l’histamine, dans l’absorption intestinale du fer et dans le système immunitaire. La groseille en contient plus que la groseille à maquereau.
– du bêta-carotène : il est un précurseur de la vitamine A. Cette vitamine intervient notamment dans la vision nocturne et permet de lutter contre les infections. La groseille à maquereau n’en contient que des traces.
– des vitamines de groupe B : elles interviennent entre autres dans des réactions des métabolismes glucidiques, lipidiques, protéiques et des bases azotés, dans la transmission nerveuse, dans des réactions d’oxydoréductions, dans la production d’énergie, dans la synthèse de molécules vitales pour l’organisme… Les teneurs des deux types de groseilles sont quasiment équivalentes.

Hydrosolubles ou liposolubles, ce sont… les vitamines !

Elle renferme également de nombreux minéraux :

– du potassium : il joue un rôle dans la répartition de l’eau corporelle et dans l’équilibre hydro-électrique de l’organisme. Il intervient aussi dans de nombreuses réactions métaboliques. La groseille en est très riche par rapport à la groseille à maquereau.
– du fer : il intervient dans la synthèse de l’hémoglobine et de la myoglobine et participe aussi à des réactions métaboliques. Néanmoins, le fer d’origine végétale (fer non héminique) est moins bien absorbé que le fer d’origine animale (fer héminique). La groseille en est très riche par rapport à la groseille à maquereau.
– du magnésium aux rôles multiples : c’est un co-facteur de nombreuses réactions enzymatiques. Il participe à l’excitabilité musculaire, à la régulation de la perméabilité cellulaire ainsi qu’à la motricité intestinale. Il intervient aussi dans la contraction et la relaxation musculaire et dans la protection du foie principalement.
– du phosphore : il participe à la minéralisation des os et des dents. Il est aussi l’un des constituants majeurs de certaines molécules (protéines et lipides par exemple).
– du calcium : il joue un rôle structural car c’est un composant de l’armature osseuse et des dents. Il a en outre plusieurs rôles fonctionnels :  rôle dans l’influx nerveux, dans l’activation de réactions enzymatiques, dans la sécrétion d’hormones, dans la division cellulaire, dans la régulation de la tension artérielle, dans la contraction musculaire et dans la coagulation du sang.
– du zinc : il joue un rôle dans le métabolisme énergético-protéique. Il participe ainsi à l’activation des enzymes ayant un effet dans le métabolisme énergétique ainsi que dans le métabolisme des bases azotées. Par ailleurs, le zinc intervient dans le système immunitaire, dans le métabolisme des acides gras polyinsaturés et dans celui des prostaglandines. Enfin, il participe à la fabrication, à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

L’abécédaire des minéraux : dans quels aliments se cachent-ils ?

On trouve aussi différents composés antioxydants tels que des flavonoïdes. Ces antioxydants sont impliqués dans un certain nombre de réactions physiologiques, notamment dans la protection contre le vieillissement de la peau, dans la lutte contre le stress des cellules en piégeant les radicaux libres (néfastes pour l’organisme) ou encore dans la diminution des risques de maladies cardio-vasculaires.

Enfin, la groseille est très riche en fibres solubles (plus la groseille normale que la groseille à maquereau), notamment en pectine. Elles jouent un rôle dans la régulation de la glycémie post-prandiale et ont un effet hypocholestérolémiant. Elles ont, de plus, un effet satiétogène.  La présence de pectine facilite, en outre, la fabrication de confiture et de gelée de groseille.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Sources

Franck Senninger (Docteur), Les aliments qui entretiennent votre santé. Groseille. Édition Dauphin.
http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-aliments/groseille/que-contient-groseille
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=groseille
https://pro.anses.fr/tableciqual/index.htm

LQDP

0 réponses à “La groseille, ses bienfaits et ses valeurs nutritionnelles”

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.