Après 50 ans, votre corps change, comme votre rythme de vie. Plus sensible aux changements de saison, votre corps subit aussi les choix passés en matière d’alimentation et d’hygiène de vie. Baisse de la vue et des fonctions auditives, modification du métabolisme, déclin des fonctions rénales et cognitives, bien vieillir demande une prise de responsabilité sur votre santé.
Alors quels aliments choisir pour bien préparer sa vieillesse ? Surtout avant toute chose, pas régimes pour éviter des carences qui se ressentiraient immédiatement. Ensuite des goûts et des saveurs pour stimuler votre appétit et éviter la dénutrition. Et si vous avez des pathologies et des problèmes de santé pré existants, les recommandations des médecins et chercheurs sont unanimes : une meilleure santé après 50 ans commence par des mesures hygiéno-diététiques de prévention que vous pouvez retrouver sur doctonat .

Des fruits et des légumes pour rester en bonne santé

Aliments indispensables à une bonne hygiène de vie les fruits et légumes sont riches en fibres ce qui stimule en douceur le transit et donne plus la sensation de satiété. Ces fibres permettent aussi de réduire le mauvais cholestérol jusqu’à 10%. On vous l’a dit la diversité est clé dans l’alimentation après 50 ans. Donc ne mangez pas tout le temps les mêmes fruits. Consommez des crudités en entrée, ainsi qu’un fruit cru à chaque repas pour bénéficier de toutes les vitamines. Essayez aussi les jus de légumes, ainsi que les smoothies pour changer des légumes vapeurs qui pourraient vous lasser au bout d’un moment. Evitez à tout prix les légumes bouillis car cette cuisson détruit une large partie des vitamines.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Du sel en moindre mesure

Le sel est présent dans à peu près tous les aliments que nous ingérons déjà. Donc, diminuez la dose de sel quand vous cuisinez et surtout, n’en rajoutez pas automatiquement ! Il est recommandé de ne pas en consommer plus de 6g par jour. Et 6g, c’est déjà beaucoup ! Pour donner de la saveur à vos plats ou vos soupes, utilisez des herbes, des épices, des huiles végétales aux goût unique (Noix, sésame) ou encore des algues en poudre. Oubliez les biscuits apéritifs, les plats industriels, ou les plats préparés.

Le bon cholestérol vs le mauvais cholestérol

Le temps où l’on adoptait un régime sans cholestérol est révolu. Et pour cause lorsque l’apport de cholestérol est très faible, le foie se met à en fabriquer pour compenser. Le mauvais cholestérol à limiter se trouve dans les aliments à acides gras saturés comme :
– charcuteries
– les viandes
– le beurre
– la crème
– les fromages
– tous les produits avec de l’huile de palme.


Pour prendre soin de votre système cardio-vasculaire, choisissez avant tout les graisses insaturées qui feront baisser le cholestérol présentes dans :
– les huiles végétales de tournesol, de noix ou d’olive,
– les graines et fruits à coques comme les amandes
– les poissons gras (le hareng, la sardine, le saumon, le maquereau)
– les viandes blanches rôties et grillés
– les laitages semi-écrémés ou écrémés

Sans vous priver, vous pouvez faire des meilleurs choix pour soutenir votre système cardio-vasculaire.

Surveiller sa glycémie car gare au diabète après 50 ans !

Le diabète toucherait de plus en plus de seniors : la faute à la sédentarité du travail de nos jours et la présence de sucre industriel dès les années 50 dans notre alimentation. Or, d’après l’étude Gérodiab publiée en avril 2016, les personnes atteintes de diabète connaissent un déclin des fonctions cognitives plus important que les individus en bonne santé. Pour garder votre cerveau et votre cœur en bonne santé, privilégiez les aliments à index glycémique bas le plus possible : ces aliments vous permettront d’éviter les pics de glycémie difficiles à contrôler.
Si vraiment les produits sucrés sont un impératif pour vous, alors préparez des desserts fait maison et mangez-les au cours d’un repas équilibré.
Et savez-vous que pour remplacer votre sucre blanc industriel dans votre dessert, vous pouvez utilise le sucre de bouleau (xylitol) ? Ce sucre est excellent dans le cadre d’une alimentation santé !

Compléter les protéines avec les oléagineux

Idéal pour compléter les protéines, les oléagineux sont excellents pour les artères. Ils remplacent facilement les encas sucrés en rassasiant bien plus vite, et peuvent se consommer dans les salades, les comptes, les mueslis, les gâteaux, ou les potages. Prévoyez un petit verre d’oléagineux par jour pour les ajouter à la dernière minute dans vos repas.

Inclure la vitamine B12

La vitamine B12 est nécessaire au bon renouvellement cellulaire (des organes et tissus, mais aussi nerveuses !) et à la fabrication des globules rouges. Lorsque la vitamine B12 est consommée en association avec la vitamine B9 (acide folique), elle aide à réduire les risques de maladies cardiovasculaires.
La vitamine B9 se trouve dans les légumes verts à feuilles (épinards, salades, blettes…).

Le problème de la vitamine B12 est que plus votre corps vieillit, plus il a de mal à absorber la vitamine B12. Consommez régulièrement donc les aliments suivants :
– abats,
– fruits de mer,
– viandes, poissons,
– œufs
– produits laitiers.

A noter que cette précieuse vitamine B12 est hydrosoluble : sensible à lumière et la chaleur, elle est perdue dans les eaux de cuisson. Pour préserver cette vitamine, cuisez vos aliments juste le temps qu’il faut, et évitez de réchauffer vos aliments.

Bien hydrater son corps après 50 ans

L’hydratation est un facteur clé d’une bonne santé après 50 ans car le vieillissement de l’organisme entraine des risques de déshydration.
La perte de poids et de la masse maigre avec l’âge entraînent une diminution des réserves d’eau, et les reins ont de plus en plus de mal à concentrer l’urine et retenir l’eau. Peut-être avez-vous même perdu la sensation de soif et l’eau ne vous fait plus envie ?
Consommez donc des fruits et légumes frais gorgés d’eau, comme la tomate ou le concombre par exemple. Ou encore aromatisez votre eau plate avec des plantes comme la menthe ou le basilic pour changer.
Et puis, bien vous hydrater en plus de maintenir un bon fonctionnement général, vous aidera à garder une jolie peau après 50 ans !