Vous vous sentez barbouillé, vous avez peut-être mal au ventre, votre cœur s’emballe, vous avez des sueurs froides, votre salivation augmente. Vite, vomi en perspective !!!

Que se passe-t-il quand on vomit ?

Le vomissement est, en fait, un réflexe de notre organisme. Son objectif : vider le contenu de l’estomac, pour en éliminer un élément indésirable. Vous l’avez compris : vomir vise en fait à nous protéger !

D’un point de vue pratique, notre cerveau reçoit continuellement tous types d’informations venant des différentes parties de notre organisme. Certaines de ces informations peuvent activer le « centre du vomi », c’est-à-dire le centre nerveux qui coordonne le réflexe de vomissement. A partir du moment où celui-ci est activé, plus rien ne peut arrêter le mécanisme :

– Le sphincter à la base de l’estomac – le cardia, à la jointure avec l’intestin grêle – se ferme,
– Le sphincter à l’entrée de l’estomac – le pylore, à la jointure avec l’œsophage – s’ouvre,
– La glotte (l’ouverture de la trachée) se ferme comme un clapet pour bloquer la voie vers la trachée et les poumons
– Le diaphragme et les muscles digestifs (dont ceux de l’estomac) se contractent.

Et tout ceci aboutit à l’expulsion du contenu de l’estomac par la bouche.

Pourquoi vomit-on ?

Les raisons peuvent être variées. Parmi les plus courantes, on peut citer :
– Une gastro-entérite, due à un virus ou une bactérie pathogène. Vomir sert alors à éliminer ce pathogène.
– Une intoxication alimentaire, lors de la consommation d’aliments avariés.

Intoxication alimentaire : la mauvaise surprise des fêtes

– Une indigestion, par excès alimentaire ou de boissons alcoolisées.

L’alcool face à ses 4 vérités

– Le mal des transports, le mal de mer.
– La prise de médicaments (certains anticancéreux, toniques cardiaques).
– La grossesse, pendant laquelle les modifications hormonales seraient responsables des nausées et vomissements courants au cours du premier  trimestre.
– Un malaise vagal
– Certaines odeurs, ou la vision d’une personne vomissant.

Les 10 plantes et épices pour soulager des effets secondaires des traitements anticancéreux !

Est-ce grave de vomir ?

Les vomissements sont généralement de courte durée, et s’interrompent une fois que l’estomac est vidé et l’élément indésirable évacué. Comme mentionné plus haut, il s’agit d’un mécanisme de sauvegarde de l’organisme donc vomir n’est pas grave en soi.

Cependant, certaines situations restent à surveiller :

– Lorsque les personnes concernées sont des populations fragiles : nourrissons, personnes âgées… Le risque de déshydratation et de fausse route (mauvaise fermeture de la trachée par la glotte) est plus élevé. Ceci est également vrai pour les personnes ivres.
– Lorsque les épisodes de vomissement se prolongent et semblent inexpliqués.
– Quand les vomissements font suite à un choc grave à la tête (traumatisme crânien)
– Si du sang est observé dans le vomi

Dans ces situations et dans tous les cas, si un doute s’installe, la consultation médicale est importante.

Les bons conseils quand on a vomi

Vous êtes à genoux devant vos toilettes, un peu hébété par ce qui vient de vous arriver et de façon surprenante, presque satisfait : vous vous sentez mieux. Finalement ça fait du bien de vomir !

À défaut de pouvoir éviter de vomir, vous pouvez toujours prendre soin de vous après :

– Buvez régulièrement et en petites quantités (eau, infusions, bouillon de légumes, jus de pomme ou raisin dilués) pour éviter la déshydratation
– Mangez également en petites quantités, réparties au cours de la journée. Laissez le temps à votre estomac de se remettre de ce traumatisme !
– Evitez dans un premier temps les aliments gras, ceux à odeurs fortes, …
– Reposez-vous !!

Sources

Nausées et vomissements
Digestion, pourquoi on vomit ?
Causes des nausées et vomissements

Béatrice Février