Lendemain de soirée, le réveil est difficile. Vous gérez plutôt bien les premières minutes mais dès que vous commencez à marcher, vous avez l’impression que tout va s’écrouler. Ou que votre tête va exploser. Pour ne pas que vous passiez votre journée à agoniser sous votre plaid, exhalant le rhum, découvrez les 5 astuces après une soirée trop arrosée.

1 – Remplacer le rhum par de l’eau

Vous avez enchaîné les mojitos toute la soirée et avez pris le rhum pour de l’eau ? Même si les deux se ressemblent, concentrez-vous et buvez beaucoup (d’eau) ! L’alcool a en effet déshydraté votre organisme, raison pour laquelle vous ressemblez à un pruneau séché. C’est bien évidemment la déshydratation qui est en cause dans vos maux de tête et votre fatigue.

Vous pouvez même anticiper et boire de l’eau pendant et après l’apéro afin de limiter cette horrible gueule de bois. Forcez-vous à boire un bon demi-litre d’eau avant le coucher.

Conseil de la rédaction : Si vous savez que vous ne parviendrez jamais à anticiper, investissez dans un bon plaid pour votre journée coma sur le canapé.

2 –  Se masser avec de la menthe poivrée

Au réveil, avant de tenter quoi que ce soit, appliquez une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur le front et sur les tempes et massez en mouvements circulaires. Attendez un peu, vous devriez bientôt pouvoir vous tenir debout. Sinon, la menthe poivrée participe au décongestionnement du foie, détoxifie l’organisme et limite les vomissements.

Conseil de la rédaction : Si vous n’êtes pas emballé, dites-vous que ça ressemble à du Get 27.

3 – Essayer le citron

Après avoir réussi à vous extirper du lit, rampez jusqu’à la cuisine et faites bouillir une casserole d’eau. Ne vous endormez pas. Une fois l’eau portée à ébullition, ajoutez deux citrons en morceaux et attendez dix minutes. Vous avez votre breuvage pour la journée. Le citron va contribuer à élimination de l’alcool par le foie.

Conseil de la rédaction : N’utilisez pas les citrons des fonds de Caipirinha et de Margarita de la veille.

Les pouvoirs cachés du foie

4 – Bien manger

En lendemain de cuite, il ne reste plus qu’une priorité : manger. D’ailleurs, un bon repas ne peut que vous faire du bien. Oubliez le gras. N’y pensez même pas ! Si vous devez sortir de chez vous, faites un détour pour éviter le fast-food du coin. Faites plutôt le plein de vitamines, de féculents (des pâtes oui, mais sans les 150 grammes d’emmental), de plats riches en eau comme la soupe. Vous pouvez aussi essayer les œufs.

Conseil de la rédaction : Si vous avez quand même craqué pour un burger, vous irez en enfer et vous le savez.

5 – Prendre un bol d’air frais

C’est sûrement la dernière chose dont vous rêvez. Vous préférez qu’on vous ampute d’une jambe plutôt qu’une sortie en forêt. Prenez une banane, une bouteille d’eau, enfilez vos baskets, et allez courir. Vous libérerez ainsi des endorphines, ces fameuses hormones du bien-être. Dites-vous que c’est pour votre bien et pour éliminer les toxines.

Conseil de la rédaction : Un sprint jusqu’au fast-food du coin ne peut pas être assimilé à un bol d’air frais.

L’alcool face à ses 4 vérités

LQDP