Arrêtez de dissimuler votre passage à la selle à votre moitié et avouez : votre complicité n'en sera que renforcée.

Nous allons tous à la selle, c’est mécanique. Si la petite commission n’a rien d’un tabou, la grosse commission reste un sujet dont nous avons trop souvent honte. Si parler de caca à sa moitié est parfois un sujet gênant, les couples qui se sentent à l’aise avec ce sujet de conversation n’en ressortent que plus complices et plus épanouis !

Parler de caca et jeter la honte dans la cuvette

Vous souhaitez que votre moitié continue à vous considérer comme la femme parfaite ? Celle qui est naturellement belle, qui a toujours bonne haleine et qui pète des paillettes ? Nous le savons, vous redoublez d’audace et de créativité quand il s’agit d’aller à la selle. Vous attendez qu’il s’endorme, prétextez une très longue douche pour vous soulager, dépensez des fortunes pour des parfums d’ambiance efficaces. Vous allez être déçue, votre cher et tendre sait parfaitement quand vous vous lâchez sur le trône. Aussi, pourquoi ne pas en parler ?

Bien sûr, épargnez-lui les photos, la description exacte de la consistance de votre crotte. Mais il faut parler de la grosse commission pour la décomplexer. Vous serez à l’avenir plus détendue et vous pourrez enfin rire de ce moment. Puis, si vous vivez ensemble et que vous devez partager les toilettes, vous ne pourrez pas faire semblant très longtemps. Et il est impératif d’être à l’aise.

Les 3 étapes pour un caca assumé devant sa moitié

1 – Ne plus faire semblant

L’heure est venue de ne plus avoir honte ! Donc maintenant, au lieu de serrer les fesses, criez haut et fort à votre moitié que vous devez aller aux toilettes. Puis, s’il ose lever les sourcils pour manifester son désarroi, rappelez-lui qu’un transit régulier est un transit en bonne santé. Donc dès demain, lorsque l’envie vous prendra, relevez le menton, dites « chéri, je m’absente quelques instants car je dois me retirer dans les lieux d’aisances » et partez, sans avoir honte.

2 – Le prévenir en cas d’odeur étrange

Si votre cher et tendre a (comme par hasard) l’envie de se rendre aux toilettes juste après vous, prévenez-le ! Mais dites la vérité et arrêtez le « il y a une forte odeur en provenance des canalisations« . Il sait que vous mentez, que vous avez honte. C’est naturel ! Alors dites-lui « il vaut mieux que je te prévienne qu’il y a peut-être une légère odeur. Et si tu attendais 5 minutes ? »

3 – Et rire

Lendemain de fête, caca qui…
Il le sait, il vit la même chose que vous dans ces cas-là. Alors pourquoi faire semblant ? Parler de caca, c’est faire tomber les barrières, c’est prouver à votre moitié que vous vous sentez bien et que vous n’avez rien à cacher.

Et n’oubliez pas : à caca fréquent, microbiote vaillant !

Votre caca aurait pu valoir de l’or

LQDP