Notre microbiote intestinal est définitivement plein de ressources. Une équipe de recherche de l’Université de Berkeley (Californie) vient annoncer une découverte surprenante : certaines bactéries de notre microbiote intestinal sont capables de fabriquer… de l’électricité. Explications.

Notre microbiote intestinal, fournisseur d’électricité !

Notre microbiote intestinal ne cesse pas de nous surprendre. Deuxième cerveau, responsable du bon fonctionnement de notre organisme… , les équipes de recherche, en France comme à l’étranger, lui attribuent régulièrement de nouvelles fonctions.

Tout savoir sur le microbiote intestinal

C’est une équipe de recherche de l’Université de Berkeley qui vient de faire cette découverte pour le moins surprenante. Certaines bactéries de l’intestin, déjà surnommées « électrogènes », génèrent un courant électrique !

En effet, ces bactéries, déjà identifiées et dénommées Listeria monocytogènes, sont à l’origine de maladies alimentaires comme la listériose. Des produits laitiers non pasteurisés ou de la viande crue peuvent être à l’origine de cette maladie.

Donc, ces dites bactéries, lorsqu’elles transfèrent des électrons à travers leur paroi cellulaire et à l’extérieur même de la cellule, utilisent un processus biochimique appelé transfert d’électron extracellulaire. Lors de ce tranfert d’électrons, ces bactéries fabriquent de petits courants électriques. Ce sont comme de « minuscules orages à l’intérieur de votre ventre. »

Une pile microbienne avec les bactéries électrogènes

« Une pile microbienne avec les bactéries électrogènes : les électrodes (CE, WE) sont placées dans des bocaux remplis de bactéries, produisant jusqu’à la moitié d’un millivolt d’électricité. (Photo d’Ajo-Franklin.)

Des bactéries pour recharger nos batteries ?

Ce phénomène pourrait permettre la fabrication de piles « vivantes » même si ces « bactéro-piles » fonctionnent très bien en laboratoire mais s’adaptent beaucoup moins à l’industrie. À suivre donc…

Surtout, cette découverte permet, tout d’abord, de révéler une nouvelle population bactérienne. Et, ensuite, elle aidera à mettre en lumière de nombreuses informations sur le fonctionnement de ces micro-organismes.

Le microbiote intestinal, un écosystème fragile ? Découvrez comment lui éviter le pire !

Cette découverte devrait nous éclairer sur la façon dont ces bactéries nous infectent ou, au contraire, contribuent au maintien d’un microbiote en bonne santé. Prometteur !

Sources

L’étude « Gut bacteria’s shocking secret : They produce electricity » parue dans Nature.

 

LQDP