Quand le beau temps revient, les apéritifs aussi ! Parce qu’il serait dommage de se priver de ce moment de convivialité et de détente juste sous prétexte qu’on suit un régime et tout simplement que l’apéritif ne rentre soi-disant pas dans une alimentation équilibrée, nous vous donnons quelques conseils pour un apéritif sain et malin !

L’apéritif, une tradition pour les Français

L’apéritif est une tradition bien ancrée dans la culture française et constitue un véritable « rituel » qui marque la séparation entre période de travail et période de détente. 60% des français y tiennent énormément et 80% d’entre eux prennent un apéritif régulièrement !

Chez 1/3 des français, il est plutôt traditionnel et c’est le cas surtout chez les jeunes hommes de 18 à 35 ans. Les basiques tels que chips, cacahuètes et saucisson sont alors proposés. A contrario, plus de 50% des français préfèrent proposer des produits pleins de couleurs, de saveurs, comme du fromage, des olives, des légumes, des tartinables…

Vous êtes plutôt traditionnel ?

Mettons-nous en situation pour commencer. Vous êtes entre amis, un verre de mojito à la main et devant vous trônent au milieu de la table basse, des cacahuètes, du saucisson sec, des chips, des olives, des saucisses cocktails. Humm ça donne envie n’est-ce pas !?

Partons du principe que vous allez consommer une portion de chaque, c’est-à-dire :
1 poignée de cacahuètes (20g),
5 rondelles de saucisson sec. Attention, pas des tranches énormes hein, des tranches de 2-3 mm d’épaisseur (50g),
1 grosse poignée de chips (10g),
6 saucisses cocktails (50g),
7 olives (20g),
– Et n’oublions pas notre mojito !

À découvrir sur le même sujet :

L’alcool face à ses 4 vérités

Eh bien, après avoir ingéré cela (150g d’aliments seulement !), vous aurez consommé environ 804 kcal ! Rappelons que sur une journée les apports caloriques recommandés pour une femme ou un homme (20-40 ans) sont de 2200/2700 kcal. Donc l’apéritif décrit ci-dessus représente 1/3 des apports énergétiques journaliers !
De plus, ce qui est le plus malheureux, c’est que vous ne vous arrêterez sûrement pas aux quantités précisées ci-dessus. Pendant que Céline parlera (ou Paul, oui oui il n’y a pas que les femmes qui papotent), l’air de rien et sans vous en rendre compte, votre main va faire plusieurs allers-retours pour piocher des cacahuètes, d’autres rondelles de saucisson… Donc l’apport énergétique calculé précédemment augmentera en conséquence…

… Ou plutôt tendance et sain ?

804 kcal pour aussi peu d’aliment consommés… Essayons d’atteindre cet apport calorique autrement.
On se remet en situation. Vous avez toujours votre verre de mojito à la main (oui, on garde quand même ça pour faire notre parallèle et ne pas tout modifier). Vous avez devant vous tout un tas de petits contenants colorés, sains et bons à votre disposition. Pour arriver aux 804 kcal de l’apéritif traditionnel, vous allez devoir consommer 517 g d’aliments, soit 3,4 fois plus d’aliments !

Le combat des apéritifs

10 tomates cerises (100g),
1 carotte coupée en bâtonnets (100g),
½ concombre coupé en bâtonnets (150g)
L’équivalent de 3 cuillères à soupe de sauce au yaourt, pour tremper vos dips de légumes,
8 cuillères à café bombées de caviar de tomates (75g),
Une demie tranche de rillette de maquereaux (50g),
6 crackers type pain des fleurs (42g) pour tartiner dessus le caviar de tomates ou la rillette de maquereaux,
– Et n’oublions pas notre (fameux) mojito !

Puis, pendant que Céline ou Paul parlent, si vous faites plusieurs allers-retours en piochant parmi toutes ces bonnes choses, l’apport énergétique augmentera, certes, mais quand même moins rapidement qu’avec l’apéro traditionnel ! On peut plus facilement dédramatiser et ne pas culpabiliser pour s’être lâché (vous vous souvenez du cercle infernal de la restriction cognitive ?)

À découvrir sur le même sujet

Vous désirez changer vos habitudes alimentaires ? Commencez par écouter vos sensations

Enfin, sachez qu’on peut très bien ravir ses convives avec pleins d’autres bonnes choses saines et gourmandes : un caviar de betterave, des tomates d’amour au sésame, des samossas à la féta, pleins de sauces au yaourt différentes agrémentées avec des épices et des herbes aromatiques, des graines ou des oléagineux à picorer, des petits cubes de fromages… Sans oubliez que dans l’alimentation équilibrée, aucun aliment n’est interdit, il faut juste apprendre à consommer mieux.

Et retrouvez notre série afin de pouvoir associer équilibre alimentaire et plaisir au quotidien :
Écouter son corps commence par la compréhension de ses sensations alimentaires,
LE petit-déjeuner pour entamer une belle journée,
Préparer un déjeuner/dîner qui allie équilibre et plaisir,
Pause collation ou grignotage ?,
5 principes à appliquer et 4 défis à relever pour un été en toute sérénité.

Amandine BONNET, diététicienne WeCook

0 réponses à “Un apéritif sain c’est possible ! Alors, pourquoi s’en priver ?”

  1. […] Et retrouvez notre série afin de pouvoir associer équilibre alimentaire et plaisir au quotidien : – Écouter son corps commence par la compréhension de ses sensations alimentaires, – LE petit-déjeuner pour entamer une belle journée, – Préparer un déjeuner/dîner qui allie équilibre et plaisir, – Pause collation ou grignotage ?, – Un apéritif sain entre amis, c’est possible ! […]

  2. […] Et sinon : Découvrez des conseils simples pour un apéritif sain […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.