Il est donné à certains produits une aura particulière. Ainsi, la galette de riz dont on dit communément qu’elle est saine et peu calorique. Le lait de soja, vanté comme le meilleur lait végétal. Et enfin les céréales minceur, riches en fibres alimentaires. Vous allez voir que ces aliments ne sont peut-être pas si sains…

La galette de riz et son index glycémique

Galettes de riz et graines de lin

Galettes de riz et graines de lin

Commençons par la fameuse galette de riz. Vantée par certains nutritionnistes comme peu caloriques, elles ne pèsent rien, sont légères et aériennes et en plus elles auraient un effet coupe-faim. Eh bien, sachez qu’elles ont un index glycémique (IG) de 85, plus que les frites qui ont un index de 82. 

À découvrir sur le même sujet : 100 aliments et leur index glycémique (IG).

Plus un aliment a un IG élevé, plus il fait monter la glycémie et plus de l’insuline sera libérée. Cela fera donc baisser le taux de sucre. Cette baisse de sucre augmente la faim et donc ouvre l’appétit. Ce n’est pas tout ! La consommation d’aliments à index glycémique élevé conduit à une perte de sensibilité de l’insuline des cellules de l’organisme, l’insuline perd en efficacité et le sucre « s’accumule » dans le sang, provoquant ainsi obésité, hypertension et diabète de type 2.

Si vous souhaitez maigrir, sachez que 100 g de galette de riz représente 380 kcal. C’est un peu moins que 100 g de bacon (385 Kcal) !

Lait de soja, perturbateur endocrinien et OGM

graines et lait de soja

Graines et lait de soja

Le «lait» de soja a envahi le rayon des laits végétaux. Riche en protéines, en oméga 3, en antioxydants et surtout plus digeste que le lait de vache. Normal, il ne contient pas de lactose… c’est le lait mais en beaucoup mieux ! Grâce à sa richesse en phyto-œstrogènes (les isoflavones, des hormones), il préviendrait les cancers hormonodépendants (sein, prostate…) et soulagerait des troubles liés à la ménopause.

À découvrir sur le même sujet : les 5 bénéfices du lait d’amande.

Mais, ces phyto-œstrogènes que contient le soja sont considérées comme des perturbateurs endocriniens par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Afssa). Ils seraient la cause d’éventuels troubles hormonaux, en favorisant le cancer du sein ou des problèmes de thyroïde. Il est déconseillé aux enfants de moins de 3 ans ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes. Sans oublier qu’il est une des quatre cultures OGM commercialisées avec le maïs, le colza et le coton. Privilégiez donc toujours le soja bio !

Les céréales minceur, pas grasses mais sucrées

Céréales minceur

Céréales minceur

Enfin, n’oublions pas les indispensables céréales minceur, recommandées pour bien commencer la journée !

Ces céréales, Special K de Kellogs ou d’autres chez Nestlé, ne sont pas grasses, elles ne contiennent que 1,5 % de lipides. Mais elles apportent 5 grammes de sucres pour une portion de 30 gr (tout dépend de la marque des céréales). Pour comparer, les corn flakes de Kellogs (ceux tout simples), comptent 110 calories pour 3 gr de sucres et moins de 0,4 gr de lipides, les Cheerios multigrains 110 calories, 6 gr de sucres et 2 gr de lipides, les muesli sans sucres ajoutés 103 calories et 2,85 gr de sucre et 3,21 gr de lipides. 

Pour tous ceux qui veulent un petit-déjeuner avec des céréales : prenez les basiques et surtout lisez l’étiquette du paquet !

Sources

– La nutrition, tableau des index glycémiques.
– Ciqual, table de composition nutritionnelle des aliments.
– Afssa, « Sécurité et bénéfices des phyto-estrogènes apportés par l’alimentation – Recommandations ».

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à regarder le doc du dimanche de France 5, consacré au soja.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Léa Coulanges

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.