Les reins on en parle beaucoup, mais à quoi ça sert ?

Ces deux organes en forme de gros haricots situés à hauteur de la taille servent à réguler l’eau présente dans le corps et à nettoyer le sang. Ils sont constitués chacun d’un million de néphrons. Ces unités de filtration sont elles-mêmes formées de petits tubes, appelés tubules, plusieurs fois repliés sur eux-mêmes, formant comme une gaine autour des capillaires, les petits vaisseaux sanguins. Les substances utiles au corps contenues dans le sang sont filtrées par les tubules. Ils retiennent une petite quantité d’eau ainsi que de nombreuses substances réutilisables, comme le glucose et les acides aminés. Ces substances sont ensuite réabsorbées par le sang grâce aux capillaires. La veine rénale récupérera ensuite le sang filtré.

L’eau et les déchets inutiles (l’urine) sont collectés au centre du rein dans une cavité : le bassinet. Un canal, l’uretère, achemine ensuite l’urine jusqu’à la vessie.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Le saviez-vous ?

Les reins filtrent quelque 1, 3 litre de sang par minute. Autant dire qu’ils sont extrêmement rapides !

Pourquoi le médecin demande-t-il parfois de faire des analyses d’urine ? 

On l’a vu, l’urine est essentiellement composée d’eau, mais aussi de nombreuses substances dissoutes : des déchets sanguins, de l’urée (un déchet azoté issu de la dégradation des protéines par le foie), des sels minéraux, de la créatinine (une molécule synthétisée par le foie, utile au bon fonctionnement des muscles), de l’ammoniaque et de milliers de composants chimiques… L’analyse de l’urine permet de détecter certaines maladies, comme le diabète signalé par la présence de glucose.


Pourquoi l’urine a-t-elle une odeur ?

À cause de la présence d’ammoniaque, une substance produite, entre autres, par les bactéries intestinales lors de la digestion. Si l’odeur est plus forte, ce peut-être dû aux aliments consommés, comme l’asperge par exemple. Celle-ci renferme un acide particulier qui, au cours de la digestion, se décompose en éléments qui contiennent du soufre, reconnaissable à sa bonne odeur d’œuf pourri ! Si l’urine sent plus fort, ce peut-être aussi le signe d’une infection urinaire.

Pourquoi est-ce dangereux de se retenir ?

L’urine comporte de nombreux germes qui, s’ils restent trop longtemps dans la vessie, peuvent provoquer des infections urinaires. Et si l’infection s’étend aux reins, cela peut devenir beaucoup plus grave et se transformer en pyélonéphrite, une inflammation du rein et du bassinet. Aussi est-il vraiment important de faire pipi régulièrement… dans la mesure du possible, bien sûr !

Delphine Godard

0 réponses à “Oh mes reins alors !”

  1. […] d’eau absorbée compense la quantité d’eau éliminée, soit environ 2, 5 litres. Ce sont les reins qui se chargent de maintenir l’équilibre. La quantité d’eau que les reins laissent partir […]

  2. […] ralentissent, les muscles se relâchent. On est tout mou ! Nous produisons également moins d’urine. Le sommeil se divise en cycles, d’environ 1 h 30. Chaque cycle comporte 3 phases : sommeil […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.