La France plus prude que ses voisins européens ?

Ce mercredi 3 janvier 2018 a été publié en France Les Joies d’en bas, tout sur le sexe féminin, le livre de Nina Brochmann et Ellen Støkken Dahl chez Actes Sud. Un livre sur le sexe féminin écrit par des femmes, pour des femmes. Le hic ? Un petit  minou a remplacé l’appareil génital féminin sur la couverture.

Une première de couverture évocatrice

La France plus prude que ses voisins ?
De gauche à droite : la première de couverture en Norvège, en Pologne et en Espagne

Les auteurs, deux norvégiennes étudiantes en médecine, ont eu droit à une première de couverture illustrant littéralement leurs propos : le sexe féminin. Le succès de cet ouvrage a été tel que les traductions s’enchaînent, en polonais ou en espagnol. Et les premières de couverture sont sensiblement identiques.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

La France timide ?

les joies d'en bas, tout sur le sexe féminin

L’appareil génital féminin est devenu… un minou, un mignon et innocent petit minou. Que dire de ce choix quant à la première de couverture ? Censure ? Politiquement correct ?  Ou simplement une volonté d’utiliser un si petit et si craquant animal pour que ladite couverture reste dans les mémoires ?

Un cas non isolé

Les joies d'en bas, version UK et Netherlands
De gauche à droite : la première de couverture aux Pays-Bas et au Royaume-Uni

Nos voisins semblent vouloir user du minimalisme et de l’abstrait avec ces premières de couverture. Mais l’appareil génital féminin est néanmoins largement suggéré, contrairement à notre petit minou trop mignon et trop français.


Mais nous, lecteurs, sommes prêts à lire, à découvrir – et même à voir – la réalité sur le sexe féminin. À croire qu’à la difficulté d’écrire sur le sexe féminin s’ajoute également le tabou lié à sa représentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.