Médecines alternatives

Coccyx douloureux : comment atténuer les douleurs ?

La coccygodynie désigne une douleur chronique ressentie au niveau du coccyx et exacerbée par certaines positions. Dans la grande majorité des cas, ce sont les femmes qui souffrent de cette affection. Dans cet article, nous faisons le point sur les symptômes, les traitements ainsi que l’hygiène dorsale nécessaire pour la prévenir.

La coccygodynie : mieux la connaître

Le coccyx désigne la dernière portion de la colonne vertébrale, un petit os en forme de triangle de dimensions variables. Il est palpable vers le haut du pli interfessier. Il est constitué de trois à cinq petites pièces plus ou moins fusionnées et s’articule avec le sacrum. Le coccyx, les muscles et les ligaments qui s’y insèrent contribuent à l’architecture de ce que l’on appelle hamac pelvien.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Il faut noter que les lésions du coccyx restent assez rares : la coccygodynie désigne les douleurs chroniques qu’elles provoquent. Elles sont généralement décrites par les patients comme une sensation de brûlure, de picotement ou de douleur sourde qui irradie sur la région du bas du dos. Les brusques changements de position peuvent exacerber cette douleur.

En général, la coccygodynie est provoquée par un mouvement anormal ou le déplacement du coccyx. Cela peut être la conséquence d’un traumatisme, notamment une chute sur le postérieur, un déplacement du coccyx suite au passage du bébé lors d’un accouchement, ou encore l’accumulation de microtraumatismes. Ces derniers concernent surtout les conducteurs de deux-roues qui subissent continuellement des chocs en position assise.


En l’absence de chute, les douleurs au coccyx peuvent être causées par une luxation de l’articulation qui la sépare du sacrum ou d’une partie de la portion mobile de l’os lui-même. Cela représente d’ailleurs 20 à 25 % des cas de coccygodynie.

Dans 15 % des cas, la douleur est causée par ce que l’on appelle une « épine coccygienne », qui désigne une petite excroissance osseuse à la pointe du coccyx. Elle est palpable et fait pression lorsque le patient est en position assise. Il y a également l’hypermobilité qui est la flexion anormale du coccyx en position assise. Cela se traduit par un angle de 25 à 30° de l’os.

Si aucune cause n’a pu être identifiée, on parle d’une coccygodynie idiopathique. Dans des cas extrêmement rares, les douleurs au coccyx peuvent être les symptômes de maladies plus graves comme une infection, une inflammation de l’articulation sacro-coccygienne ou encore un cancer.

douleur coccyx

Comment l’ostéopathie peut vous aider ?

Si la coccygodynie est très souvent bénigne, elle n’en demeure pas moins très douloureuse. Pour en venir à bout, l’ostéopathie peut être une option de traitement efficace. Les ostéopathes sont des professionnels de la santé qui utilisent la manipulation manuelle du corps afin de favoriser la guérison et le bien-être. Pour la coccygodynie, ils se concentrent fréquemment sur la région pelvienne.

Au cours de la séance d’ostéopathie, l’ostéopathe va évaluer votre posture, votre mobilité et effectuer des manipulations douces dans le but de parvenir au réalignement des structures pelviennes. Ces manipulations auront pour objectif de réduire la pression sur le coccyx et améliorer la circulation sanguine dans la région du bas du dos, ce qui permet d’atténuer la douleur.

Cependant, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de recourir à l’ostéopathie, car il existe différentes causes de coccygodynie. Votre ostéopathe travaillera en collaboration avec d’autres professionnels de la santé pour élaborer un plan de traitement adapté à votre situation.

Quelles positions accentuent la coccygodynie ?

Les patients souffrant de coccygodynie ressentent la douleur avec plus d’acuité lorsqu’ils adoptent certaines positions. Il est important de les identifier afin de les éviter autant que faire se peut et minimiser la douleur.

Tout d’abord, les positions assises prolongées sur des surfaces dures, comme une chaise sans coussin, peuvent augmenter la pression sur le coccyx. Si vous travaillez longtemps assis, envisagez d’utiliser un coussin spécial conçu pour réduire la pression sur cette zone. Cette simple modification peut faire une grande différence dans votre confort.

En outre, certaines autres positions comme s’asseoir en tailleur ou se pencher en avant de manière trop prolongée peuvent aussi exacerber la douleur au coccyx. Il est donc important d’adopter les postures adéquates, non seulement en position assise, mais aussi lorsque vous effectuez certains mouvements au quotidien afin de ne pas soumettre le bas de votre dos à une pression excessive.

Enfin, pour les femmes enceintes, il est important de noter que l’accouchement peut être une cause fréquente de coccygodynie. Il est recommandé de discuter de techniques de renforcement du plancher pelvien avec votre professionnel de santé pour soutenir la région pendant la grossesse et après l’accouchement.