Une petite étude qui vient de sortir montre les effets positifs du cannabis dans la maladie de Crohn. Cependant, il ne s’agit pas de crier victoire car le cannabis n’est peut-être pas la meilleure solution. Petite explication.

Cannabis et maladie de Crohn : une goutte d’huile

Rappelons que le cannabis est composé de plus d’une centaine de cannabinoïdes, dont les plus connues sont le CBD et le THC. « Le CBD possède des propriétés sédatives, apaisantes et décontractantes qui pourrait agir positivement sur les états de stress, d’insomnie et d’anxiété. Surtout, son action anxiolytique permettrait de réduire l’état de nervosité lié aux symptômes de manque d’une addiction par exemple. » Le THC est une « molécule psychoactive qui peut entraîner une altération importante des capacités cognitives et psychiques : perte de contrôle psychologique, somnolence, dépendance … ». 

Les scientifiques se sont donc surtout penchés sur les effets positifs du CBD. Plusieurs études ont été menées, la dernière en date est une petite étude de 2018. Elle montré que l’huile de cannabis améliorerait de façon significative les symptômes de la maladie de Crohn et la qualité de vie des patients. 46 patients atteints de la maladie de Crohn active ont reçu pour certains de l’huile de cannabis avec 15 % de cannabidiol (CBD) et 4 % de tétrahydrocannabinol (THC) ou un placebo pendant huit semaines. Les résultats ont montré que 65 % des patients constataient un taux de rémission accompagné d’améliorations significatives de la qualité de vie. Remarquons que 35% des patients sous placebo avait aussi un taux de rémission

Il est bien précisé que l’huile de cannabis n’a aucun effet sur l’inflammation de l’intestin.

Ces résultats encourageants sont toutefois à manier avec précautions. Et c’est pourquoi la Dr Timna Naftali reste prudente : « Pour l’instant toutefois, nous ne pouvons considérer le cannabis médicinal que comme une alternative ou une intervention supplémentaire qui apporte un soulagement temporaire des symptômes pour certaines personnes atteintes de la maladie de Crohn ».

Traiter la Maladie de Crohn avec le CBD et le THC : et si c’était la solution ?

Une prudence qui se confirme

Même si d’autres études ont été menées sur l’effet du cannabis chez les patients atteints de la maladie de Crohn, elles ne rassemblent pas assez de participants pour être significatives. La petite étude sur l’huile de cannabis ne regroupe que 46 personnes. Une autre étude portant sur 13 patients observés pendant trois mois montre que l’inhalation du cannabis améliore la qualité de vie des personnes souffrant de rectocolite hémorragique et de la maladie de Crohn. Le cannabis réduit la douleur, limite la fréquence des diarrhées et aide les patients à reprendre du poids. 

Les résultats de ces 2 études sont certes encourageants mais ils ne portent que sur 59 personnes, c’est largement insuffisant pour en faire des études significatives. 

Cannabis et maladie de Crohn : des études qui demandent à être complétées

Une autre étude plus récente, 2018, a repris toutes les conclusions des autres études réalisées à ce sujet jusqu’à aujourd’hui. « Les objectifs étaient d’évaluer l’efficacité et la sécurité du cannabis et des cannabinoïdes pour l’induction et le maintien de la rémission chez les personnes atteintes de maladie de Crohn ». La conclusion des auteurs est claire « Les effets du cannabis et de l’huile de cannabis sur la maladie de Crohn sont incertains. Par conséquent, aucune conclusion définitive concernant l’efficacité et la sécurité du cannabis et de l’huile de cannabis chez les adultes atteints de la maladie de Crohn active ne peut être tirée. Des études complémentaires sur un plus grand nombre de participants sont nécessaires pour évaluer les avantages et les inconvénients potentiels du cannabis dans la maladie de Crohn. Différentes doses de cannabis et les modalités de délivrance doivent être étudiées ».

Quand le tabac soulage certains patients atteints de RCH

Sources

Laboratoire français du E-liquide,
– Naftali T, Bar-Lev Schlieder L, Konikoff F, Benjaminov F, Lish I, Sergeev I, Ringel Y, « Cannabis induces clinical response but not endoscopic response in Crohn’s Disease patients », Clin Gastroenterol Hepatic, 2018, 1276-1280,
– Lahat A, Lang A, Ben-Horin S, « Impact of cannabis treatment on the quality of life, weight and clinical disease activity in inflammatory bowel disease patients : a pilot prospective study », Digestion, 2012, 85(1), 1-8.
– Kafil TS, Nguyen TM, MacDonald JK, Chande N, « Cannabis for the treatment of Crohn’s disease », Cochrane Database Syst Rev, nov 2018, 11.

Léa Coulanges