Tout savoir sur la betterave : ses vertus, ses bienfaits, ses propriétés et ses valeurs nutritionnelles.

Description de la betterave

La betterave est une sous-espèce de plante de la famille des Amaranthaceae. Elle est utilisée comme légume ou pour la production de sucre. Avec sa saveur douce et sucrée, on la retrouve dans nos assiettes en crudités ou cuisinée et accommodée.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Elle tire son origine des côtes méditerranéennes, où elle pousse toujours à l’état sauvage. La betterave est connue depuis l’Antiquité. Elle fut utilisée pour ses vertus médicinales, notamment comme traitement des maladies liées à la digestion. Du fait de sa richesse en sucre, sa culture occupe une grande partie de l’Europe du Nord et une partie des États-Unis.

Variétés de betterave

La gamme des betteraves est très vaste. En France, on retrouve surtout :
– les betteraves sucrières (blanches) : exclusivement destinées à la fabrication du sucre
– les betteraves potagères (rouges) : généralement rondes, plates et enterrées. Elles sont cultivées pour leurs racines comestibles.
– les betteraves fourragère (blanches ou rosées) : longues et ovales, le plus souvent cultivées pour l’alimentation du bétail.


Valeurs nutritionnelles pour 100 g de betterave rouge et cuite

Macronutriments

Calories : 183 KJ / 43,4 kcal
Eau : 87,2 g
Protéines : 2,3 g
Lipides : 0,1 g
Glucides : 7,17 g
dont sucres : 6,68 mg
Fibres : 2,3 g

Minéraux

Magnésium : 16,3 mg
Phosphore : 31,1 mg
Potassium : 266 mg
Calcium : 18,4 mg
Manganèse : 0,46 mg

Vitamines

Béta-carotène : 21 µg
Vitamine B9 : 74 µg
Vitamine C : 5 mg

Bienfaits de la betterave

Riche en sucres (saccharose principalement), la betterave est une bonne source de micronutriments.

Elle renferme de multiples vitamines :

– béta-carotène (provitamine A) : précurseur de la vitamine A. Rôle dans la vision, dans l’expression du génome, dans le renouvellement et la croissance cellulaire, dans le système immunitaire, dans l’intégrité des tissus et dans la protection des membranes ;
– vitamine B9 : elle intervient dans la synthèse du matériel génétique, la formation des cellules sanguines et nerveuses et aide à la cicatrisation. Elle est, de plus, importante durant la grossesse, pour prévenir des malformations du tube neural du foetus.
– vitamine C : antioxydant qui piège les radicaux libres néfastes pour la santé.  Elle intervient aussi dans la synthèse de protéines, dans le métabolisme de l’histamine, dans l’absorption intestinale du fer et dans le système immunitaire.

Hydrosolubles ou liposolubles, ce sont… les vitamines !

Par ailleurs, différents minéraux sont aussi présents :

magnésium avec des rôles multiples : c’est un cofacteur de nombreuses réactions enzymatiques, il participe à l’excitabilité musculaire, à la régulation de la perméabilité cellulaire ainsi qu’à la motricité intestinale. Il intervient aussi dans la contraction et la relaxation musculaire et dans la protection du foie principalement.
– phosphore : il participe à la minéralisation des os et des dents. Il est aussi l’un des constituants majeurs de certaines molécules (protéines et lipides par exemple).
potassium : il a un rôle dans la répartition de l’eau corporelle et dans l’équilibre hydro-électrique de l’organisme. Il intervient aussi dans de nombreuses réactions métaboliques.
calcium : constituant du squelette, il prévient l’ostéoporose, participe à la contraction musculaire, l’influx nerveux, la coagulation sanguine et au processus enzymatique.
– manganèse : intervient dans les métabolismes glucidique et lipidique et dans la détoxication des radicaux libres.

La betterave est un aliment qui contient également des pigments tels que les bétalaïnes. Ces composés sont des antioxydants avec des propriétés anti-inflammatoires et antitumorales. Par ailleurs, elle contient des composés phénoliques (dont les flavonoïdes), de la lutéine et de la zéaxanthine. Ces composés sont de puissants antioxydants qui préviendraient les maladies cardio-vasculaires et les risques d’apparition des cancers.

Propriétés de la betterave

L’intérêt de la betterave rouge se retrouve aussi dans ses fibres insolubles qui favorisent le transit intestinal et permettent ainsi d’épurer les intestins en diminuant le temps de contact entre des composés toxiques absorbés et la muqueuse intestinale. Par ailleurs, ces fibres sont hypocholestérolémiantes et hypotriglycéridémiantes et ralentissent la vitesse d’absorption de la glycémie dans le sang.

Enfin, au delà d’un apport nutritionnel satisfaisant, la consommation de betterave entraîne des bénéfices pour la santé :

– prévention de certains cancers (cancer de la peau, du foie, du sein et des poumons principalement) ;
– santé oculaire : certains composés présents dans la betterave seraient associés à un risque plus faible de dégénérescence maculaire, de cataracte et de rétinite pigmentaire ;
– pour les sportifs : la betterave améliorerait les performance.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Sources

https://pro.anses.fr/tableciqual/index.htm
http://www.passeportsante.net/fr/nutrition/encyclopediealiments/fiche.aspx?doc=betterave_nu#profil-sante-de-la-betterave
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/legumes-racines-tubercules-et-tiges/betterave/nutritions-et-bienfaits#content

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.