Le kiwi, ses bienfaits et ses valeurs nutritionnelles

Tout savoir sur le kiwi : ses vertus, ses bienfaits, ses propriétés et ses valeurs nutritionnelles.

Description du kiwi

Le kiwi est un petit fruit ovale marron. Sa peau forme un petit duvet. Sa chair est verte avec des petits pépins concentrés au milieu du fruit. Il se consomme souvent frais.

DIETIS Une marque de ALANTAYA SAS
Inscrivez-vous à notre newsletter

Le kiwi est un fruit provenant d’un arbuste fruitier à liane. Il serait consommé depuis plus de 2000 ans en Chine.

Les premières plantations auraient vu le jour dans les années 1900 dans le sud de la France. Mais il faudra attendre les années 60 pour que le kiwi se popularise.


Ce sont les Néo-Zélandais qui ont donné le nom de “kiwi” à ce fruit, en raison de l’oiseau de la Nouvelle Zélande, emblème du pays.

Variétés de kiwi

Il existe une cinquantaine de variétés de kiwi :

– le kiwi Hayward ou Grande Ovale de Wright : c’est la variété la plus distribuée dans le monde. Il a une chair ferme et se conserve très bien. Il est réputé pour ses qualités gustatives ;

– le Kiwaï ou Actinidia arguta : il forme un fruit rond. On le consomme avec la peau et a un goût très sucré par rapport au kiwi “Hayward” ;

– le kiwi Actinidia chinensis : il a une chair rouge et est également très sucré.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de kiwi

Macronutriments

Calories : 243 kJ/57,7 kcal
Eau : 84,1 g
Protéines : 1,1 g
Lipides : 0,725 g
Glucides : 9,37 g
Fibres : 2,4 g

Minéraux

Fer : 0,282 mg
Cuivre : 0,172 mg
Magnésium : 12,2 mg
Potassium : 270 mg

Vitamines

Bêta-carotène : 44,5 µg
Vitamine B6 : 0,106 mg
Vitamine B9 : 36,5 µg
Vitamine C : 92,7 mg
Vitamine E : 1,2 mg

Bienfaits du kiwi

Grâce à ses nombreuses vitamines, le kiwi est intéressant d’un point de vue nutritionnel :

– le bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) : antioxydant qui participe à la coloration orange des aliments. Les antioxydants protègent des maladies cardio-vasculaires, participent à la prévention de certains cancers, protègent les fonctions cérébrales et préviennent contre le vieillissement de la peau ;

– la vitamine C : antioxydant qui stimule les défenses immunitaires (activation des anticorps et activité des globules blancs) et facilite la cicatrisation. Elle a un rôle dans le métabolisme du fer (augmente son absorption). Elle participe à la réduction des réactions allergiques et à la prévention de la cataracte et des maladies dégénératives.

– la vitamine E : c’est un antioxydant. Prévention de la cataracte, action cicatrisante, anti-inflammatoire. Prévention de l’athérosclérose, des maladies cardio-vasculaires, des cancers de l’oesophage, de l’utérus, du colon, de l’oropharynx et des poumons. Elle stimule les réactions immunitaires.

– la vitamine B6 : joue un rôle dans la transformation des nutriments en énergie, la formation des globules rouges et la synthèse des neurotransmetteurs.

– la vitamine B9 : participe à la formation des cellules sanguines et nerveuses, à la formation des neuromédiateurs au niveau du cerveau et à la prévention de l’hypertension.

Hydrosolubles ou liposolubles, ce sont… les vitamines !

Il contient des minéraux et des oligo-éléments :

– le fer : il transporte l’oxygène aux cellules ;

– le cuivre : antioxydant qui joue un rôle dans le fonctionnement des globules rouges, dans la fixation du fer ainsi que dans la lutte contre les affections inflammatoires ;

– le magnésium : il participe à la formation des os, à la croissance osseuse, à la défense de l’organisme et prévient du stress.

– le potassium : il participe au maintien de la tension artérielle et de la contraction des muscles. Il prévient des crampes, de la fatigue et des accidents cardio-vasculaires.

Le kiwi contient une substance, l’actinidine, qui a la vertu de faciliter la digestion.

L’abécédaire des minéraux : dans quels aliments se cachent-ils ?

Le kiwi contient des fibres :

– Les fibres insolubles du kiwi permettent de maintenir un transit intestinal optimal (lutte contre la constipation). Elles sont impliquées dans la prévention du cancer colique et participent au sentiment de satiété (intéressant pour les régimes hypocaloriques).

– Les fibres solubles, en formant un gel autour de l’intestin, participent au maintien constant de la glycémie et participent à la diminution du taux de mauvais cholestérol (LDL).

Remarque : L’allergie au kiwi serait de plus en plus fréquente. Ce fruit contient en effet différentes protéines potentiellement allergènes, l’actinidine notamment. Pour cette raison, il est déconseillé de l’introduire dans l’alimentation du jeune enfant avant 1 an. Les symptômes de l’allergie peuvent aller de l’urticaire à la réaction anaphylactique.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Sources

Franck Senninger (Docteur), Les aliments qui entretiennent votre santé
https://pro.anses.fr/tableciqual/index.htm
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-de-plantes-grimpantes/kiwi/coin-des-curieux#content
http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/botanique-kiwi-7369/
http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-de-plantes-grimpantes/kiwi/les-varietes#content

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.