Nous avons parfois tendance à oublier la réalité. Cette réalité, en ce 1er décembre, c'est le virus du sida. Même si le progrès médical permet aux séropositifs de vivre "comme tout le monde", il ne faut pas banaliser cette maladie, et encore moins cesser d'en parler. 4 chiffres, pour ne jamais oublier !

Le virus du sida en 4 chiffres en France

25 000

C’est le nombre de personnes qui ne savent pas encore qu’elles sont séropositives.

6 000

C’est le nombre de personnes qui ont découvert leur séropositivité dont plus de 1500 à un stade avancé en France en 2017.

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

5 %

C’est le pourcentage de baisse du nombre de découvertes de séropositivité en France entre 2013 et 2016.

4

C’est le nombre de techniques de dépistage dont 2 immédiates, gratuites et anonymes.


N’attendez pas : faites un dépistage !

– Gratuit, anonyme et sans rendez-vous : test dans un CeGIDD (centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic du VIH, des hépatites et des IST)

– Gratuit, anonyme et rapide : proposé par les acteurs associatifs, le TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) permet d’être accompagné par des chargés de prévention formés.

– Rapide : lautotest est en vente en pharmacie.

– Prescrit : le test réalisé dans un laboratoire d’analyses médicales, remboursé sur ordonnance médicale.

Le Quotidien du Patient

0 réponses à “Non, on ne guérit pas du sida !”

  1. […] plupart sont la conséquence de pratiques sexuelles à risques. Le Sida et l’hépatite B se transmettent à la fois sexuellement et par le sang. Pour se protéger contre […]

  2. […] plupart sont la conséquence de pratiques sexuelles à risques. Le Sida et l’hépatite B se transmettent à la fois sexuellement et par le sang. Pour se protéger contre […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.