Les règles, c’est quoi ?

Les règles, c'est quoi ?

L’appareil reproducteur de la femme est constitué d’une poche, l’utérus, de deux ovaires (deux glandes en forme de grosse noisette), de deux trompes de Fallope qui relient les ovaires à l’utérus, puis du vagin, séparé de l’utérus par le col de l’utérus. Depuis la naissance, tous les ovules (les œufs) sont stockés en nombre fini dans les ovaires.

À partir de l’adolescence, quand le corps de la femme devient capable de donner naissance à un bébé, un des ovaires, chacun en alternance, libère tous les mois un ovule enveloppé de son petit sac : le follicule. L’hypophyse (une glande située à la base du crâne) produit alors une hormone dont la fonction est de déclencher la maturation du follicule. À mesure que celui-ci mûrit, il sécrète des œstrogènes, des hormones qui provoquent l’épaississement de la muqueuse de l’utérus : elle se gorge de sang. Quand le follicule est « mûr », il expulse l’ovule dans la trompe de Fallope. Si l’ovule n’y est pas fécondé par un spermatozoïde, il est évacué, ainsi que des débris de la muqueuse utérine, par le vagin. Cela se traduit par des saignements : les règles.

Les règles, c’est uniquement du sang ? 

Les règles, juste du sang ?

Non. Elles renferment aussi des morceaux de muqueuse constitués de cellules, et pas n’importe lesquelles : des cellules souches ! Ces dernières sont indifférenciées, c’est-à-dire qu’elles ne se sont pas encore spécialisées (en cellules de peau, de foie, ou de muscle, par exemple). Mieux encore, ces cellules sont capables de se diviser donc de se reproduire beaucoup plus vite que les autres cellules souches, comme celles que l’on trouve dans le cordon ombilical… Elles sont très intéressantes pour les chercheurs qui voient là une possibilité de remplacer des cellules d’organes endommagées par de nouvelles, toutes fraîches, fabriquées à partir de cellules souches.

Pourquoi les règles peuvent-elles faire si mal ?

Le savais-tu spécial règles

Pourquoi ça fait mal ?

L’utérus est tapissé d’un couche de muscles : le myomètre. Pour évacuer la muqueuse et l’ovule, il doit se contracter, comme il se contracte pour expulser le bébé au moment de la naissance. Ce sont ces contractions qui peuvent être plus ou moins douloureuses selon les femmes.

Combien perd-on de sang pendant les règles ? 

Bien moins que ce que l’on croit ! Tout juste quelques centilitres (l’équivalent de 2 à 5 cuillères à soupe). Bien sûr, cela varie d’une femme à l’autre et d’un mois à l’autre…

Quand est-ce qu’il faut s’inquiéter ?

Si les règles durent trop longtemps (au-delà d’une semaine), si des saignements qui ressemblent à des règles surviennent en dehors de la période prévue, il faut consulter son médecin…