Dans la famille des médecines alternatives pour soulager le SII, la thérapie cognitive comportementale (TCC) vient de faire ses preuves. Et ce, dans une étude à grande échelle. Explications.

Le principe de la thérapie cognitive comportementale

La TCC est une thérapie centrée sur l’apprentissage de nouveaux comportements. Des comportements plus adaptés permettant à la personne en souffrance de réagir de façon plus adéquate.

Aussi, avec son thérapeute (psychiatre ou psychologue), le patient va dans un premier temps chercher à identifier ses difficultés et les mécanismes qui les régissent. Ensuite, ils définiront ensemble des objectifs et expérimenteront de nouveaux comportements. Dans quel but ? Sortir de la spirale de la souffrance.

À découvrir sur le même sujet : Le SII face aux médecines alternatives.

Le syndrome de l’intestin irritable et les médecines alternatives

La thérapie cognitive comportementale appliquée au SII

La méthode de TCC, développée par le Pr Lackner (Université de Buffalo, New York), consiste en une prise en charge de 10 séances hebdomadaires. De fait, les séances durent une heure pendant lesquelles plusieurs points sont abordés avec le patient. Comme l’information et l’éducation concernant le stress et sa relation avec le SII. Ou encore l’auto-surveillance des situations stressantes associées aux épisodes du SII… De surcroît, des exercices de relaxation musculaire visant à augmenter l‘autorégulation physiologique et à entretenir une maîtrise des symptômes auront lieu.

De plus, ce travail permettra d’apprendre à identifier, réévaluer, et changer les pensées négativement biaisées associées au SII. En outre, il faudra changer les croyances « fondamentales » (par exemple, le perfectionnisme). Ainsi, il s’agira de se former à la résolution de problèmes et, ainsi, renforcer la capacité à faire face aux facteurs de stress réalistes associés au SII.

Cette approche, évaluée dans le cadre d’une étude clinique, regroupait plus de 430 patients souffrant du SII. D’abord, la TCC était comparée à une approche « simplifiée ». De fait, l’approche simplifiée ne comportait que 4 séances avec un thérapeute. Mais du matériel d’auto-formation sur lequel le patient devait travailler au cours des 10 semaines de prise en charge.

Ensuite, un troisième groupe de patients recevait une prise en charge éducationnelle du SII. Cette dernière comportait des informations sur le syndrome lui-même et le rôle des habitudes de vie (stress, alimentation, activité physique).

À découvrir sur le même sujet : Quel régime alimentaire adapté au SII ?

La colopathie fonctionnelle ou syndrome de l’intestin irritable (SII) et l’alimentation

Les résultats

Seulement deux semaines après la fin de la prise en charge, les résultats étaient là. En effet, les patients ayant suivi une TCC ont reporté une amélioration significative de leurs symptômes, comparativement aux patients ayant reçu la prise en charge éducationnelle. Et cette amélioration est toujours constatée 6 mois après la fin de la prise en charge.

Autre point d’intérêt : les médecins en charge d’évaluer les symptômes des patients, et eux-mêmes non informés de la prise en charge suivie (TCC ou prise en charge éducationnelle), ont observé des résultats similaires, en faveur de la TCC.

A défaut de traitement médicamenteux approprié, cette étude vient confirmer l’intérêt de la TCC dans la prise en charge du SII. Pour enfin soulager les patients des comportements négatifs liés à leurs symptômes.

Sources

– Lackner et al., « The Irritable Bowel Syndrome Outcome Study (IBSOS): rationale and design of a randomized, placebo-controlled trial with 12 month follow up of self- versus clinician-administered CBT for moderate to severe irritable bowel syndrome. », Contemp Clin Trials, 2012, 33(6), p. 1293-310.
– Lackner et al., « Improvement in Gastrointestinal Symptoms After Cognitive Behavior Therapy for Refractory Irritable Bowel Syndrome. », Gastroenterology, 2018, Sous presse.
Psychologies.
Psychom.
Pourquoi Docteur.

Béatrice Février

1 réponses à “La thérapie cognitive comportementale au secours du SII”

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.