Dans la famille FODMAPs, nous vous présentons à présent la lettre M. Et ce fameux M désigne les monosaccharides. Mais en réalité, lorsqu’on parle des monosaccharides des FODMAPs, cela en concerne un seul : le fructose.

Les monosaccharides : qu’est-ce que c’est ?

Les monosaccharides désignent un sucre simple composé d’une unité. Le fructose est donc un sucre simple. Attaché au glucose (un autre sucre), on obtient du saccharose qui donne la saveur sucrée.

À découvrir : Comprendre les FODMAPs et le régime pauvre en FODMAPs pour les personnes souffrant du SII.

Et, dans l’alimentation, le fructose seul est principalement dans les fruits, les légumes ou bien même le miel.
Mais, sous sa forme associée au glucose (donc sous la forme du saccharose), vous le retrouverez dans les aliments à saveur sucrée : bonbons, confiture, pâtisseries, etc…

Quelques aliments et leur teneur en fructose

Dans la famille FODMAPs, on demande la lettre M ! M comme monosaccharides

Teneur en fructose de certains aliments

La digestion du fructose

Chez un sujet sain, absorption et ingestion du fructose ont lieu au niveau des cellules intestinales grâce à des transporteurs qui facilitent l’absorption du glucide au niveau des membranes.
Le fructose ne déclenche pas de sécrétion d’insuline, contrairement au glucose. Il y subira par la suite des réactions enzymatiques et sera métabolisé en d’autres molécules.
Aussi, le fructose contenu dans les 50 à 100 g de la dose quotidienne ingérée de saccharose (glucose-fructose) est entièrement absorbé après digestion du disaccharide.

Pour bien comprendre : On vous dit tout sur les disaccharides.

En revanche, pour des raisons encore mal connues, le fructose sous forme de monosaccharide (sucre simple isolé dans les fruits par exemple) peut être incomplètement absorbé chez l’homme sain dès que la dose ingérée dépasse 20 à 30 g.

Le fructose et le syndrome de l’intestin irritable

A priori, il n’existe pas de différence de malabsorption de fructose entre des sujets sains et des sujets atteints de colopathie fonctionnelle. Mais toutes les études ne vont pas en ce sens. Aussi, une étude de Sheperd et al. montre en effet que les personnes souffrant du SII tolèrent mal de grandes quantités de fructose. Alors que ce n’est pas le cas chez les sujets sains.

À découvrir sur le même sujet : Quel régime alimentaire adapté au Syndrome de l’intestin irritable (SII)

De fait, une malabsorption de fructose induit les même phénomènes que les autres types de FODMAPs : gradient osmotique augmenté dans les intestins, fermentation par les bactéries coliques et production de gaz (acides gras à chaînes courtes). Par ailleurs, une augmentation de fructose dans le gros intestin peut induire une irritation de celui-ci.

Le fructose et autres pathologies

Et le fructose est impliqué dans d’autres pathologies. Comme la fructosémie, une intolérance alimentaire. Elle touche 1 nouveau-né sur 40 000 naissances. Or, il s’agit d’une pathologie génétique héréditaire. Liée à un dysfonctionnement d’une des enzymes du métabolisme du fructose, il en résulte l’accumulation de produits toxiques pour les cellules. Donc, il faudra exclure tous le aliments contenant du fructose, aussi bien sous sa forme simple qu’associée (saccharose).

Et dans notre série dédiée aux FODMAPS, retrouvez :

Bien comprendre les FODMAPs.
F comme… Fermentation !
O pour oligosaccharaides.
D comme disaccharides.
P pour Polyols.

Sources

– Masson O., Biochimie : bases biochimiques de la diététique, Tec et Doc, 2007.
– Apfelbaum M. et al., Dictionnaire pratique de la diététique et de la nutrition, Masson, 1981.
– Sabaté J.-M., Régimes et syndrome de l’intestin irritable, Post’U, 2015.
– Beaugerie E., « Absorption intestinale des monosaccharides », Hépato-Gastro & Oncologie Digestive, 2000, 4(2), p. 133-9.
Food Intolerance Diagnostics.
– Zinsou C., « Métabolisme du fructose et du galactose ».
– DiNicolantonio J. J., « Is Fructose Malabsorption a Cause of Irritable Bowel Syndrome ? », Med Hypotheses., 2015, 85(3), p. 295–297.
La santé.net.

Raphaelle Santarelli, diététicienne WeCook

0 réponses à “Dans la famille FODMAPs, on demande la lettre M comme Monosaccharide !”

  1. […] Pour comprendre l’impact des Monosaccharides sur le SII  […]

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.