Le 3e programme national nutrition santé est mort ! Vive le 4e ! En attendant une communication plus vaste auprès du grand public, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) vient de révéler ses propositions. Petit tour d’horizon. 

Modifier le programme national nutrition santé, vraiment pas facile !

Le programme national nutrition santé va être changé. Mais pour cela, il ne faut pas moins de 4 organismes publics ou para publics. Tout d’abord, ce changement est proposé par la Direction Générale de la Santé. Puis l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) conçoit les repères en fonction des études médico-scientifiques. Ensuite, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) doit proposer une formulation de nouveaux repères pour les adultes en vue du 4e PNNS 2017-2021. Enfin l’Agence Santé Publique France élabore les messages à communiquer au grand public et aux acteurs de santé.

En attendant, les nouveaux slogans de l’Agence Santé publique France, voici les propositions du HCSP pour ce 4e plan.

Les 12 repères alimentaires du HCSP

1 – Fruits et légumes

Au moins 5 par jour, qu’ils soient frais en conserves ou surgelés. Privilégier des fruits et légumes cultivés selon des modes de production diminuant l’exposition aux pesticides (selon un principe de précaution).

2 – Fruits à coque sans sel

1 poignée par jour. (amandes, pistaches, noisettes…). Le sans sel est applicable à tous types d’aliments. Si vous ne pouvez pas vous passer du sel, essayez d’en réduire au maximum la consommation. Sinon, préférez le sel fin iodé.

3 – Produits laitiers

2 par jour pour les adultes. Pour les enfants, les adolescents et les personnes âgées, 3 ou 4 produits laitiers par jour. Les tailles de portion recommandées sont : 150mL de lait, 125g de yaourt, 30g de fromage

4 – Produits céréaliers complets et peu raffinés

À chaque repas, et selon l’appétit, en privilégiant les produits complets ou peu raffinés par rapport aux produits raffinés. On classe dans la famille des féculents : le pain et tous les produits de panification (biscottes, pain grillé…), les céréales (riz, blé, orge, avoine, seigle…), les pâtes, le riz.

5 – Les légumineuses

2 fois par semaine. (Ce sont tous les légumes secs : lentilles, pois chiches, haricots… )

Pour en savoir plus et apprendre à les cuisiner :

C’est la faim des haricots ? Tout savoir sur les légumineuses et les cuisiner en 5 recettes

6 – Produits sucrés

Les limiter. Sont considérés comme produits sucrés les sodas, les jus de fruits, les céréales du petit-déjeuner. À noter : limiter la consommation des boissons édulcorées qui « maintiennent le goût pour le sucre ».

7 – Viande et volaille

Pour la viande rouge pas plus de 500 gr par semaine. (Sont considérés comme viande rouge bœuf, porc, veau, mouton, chèvre, cheval, sanglier, biche).

8 – Poisson et fruits de mer

2 fois par semaine, dont un poisson gras. Varier les espèces et les lieux d’approvisionnement (en particulier pour les grands consommateurs) afin de limiter l’exposition aux contaminants.

9 – Charcuterie

Pas plus de 150g/semaine. Et favoriser le jambon blanc.

10 – Matières grasses ajoutées

Privilégier les huiles de colza et de noix (riches en ALA) et l’huile d’olive.

À cette liste de repères s’ajoute quelques conseils :

11 – Privilégiez le bio

12 – Et les aliments bruts

Évitez aussi les compléments alimentaires et ne suivez un régime amaigrissant qu’avec un professionnel de santé. Nous attendons donc avec impatience les nouveaux slogans de ce 4e PNNS !

Et sans les slogans du PNNS, beaucoup de nos ados ne mangeraient pas de légumes :

Et si la publicité rendait nos ados accros à la junk food ?

Source

Haut Conseil de la Santé Publique.

Léa Coulanges

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.