C’est l’été ! L’occasion de savourer ces petits plaisirs de la vie que sont les fruits rouges. Framboises, fraises,  groseille et cassis sont de véritables réserves d’eau, de vitamines et d’antioxydants, ces bienfaiteurs du corps humain sont à consommer sans modération !

Les fruits rouges

Ce que l’on appelle communément fruits rouges inclut les framboises, les fraises, les groseilles et le cassis. Chacun de ces fruits possède de nombreuses variétés, qu’il est bon de découvrir :

DIETIS
Inscrivez-vous à notre newsletter

1 – Tout savoir sur la fraise et ses variétés,

2 – Pour que les framboises n’aient plus aucun secret pour vous,


3 – Pour quelles variétés de groseilles craqueriez-vous ?

4 – Saviez-vous qu’il existe des variétés précoces, de moyenne saison et tardives de cassis ?

Valeurs nutritionnelles pour 100 g de fruits rouges

Macronutriments

Calories : 196 kJ / 46,8 kcal
Eau : 85,1 g
Protéines : 1,11 g
Lipides : 0,38 g
Glucides : 7,7 g
dont 6,97 g de sucre
Fibres : 5,16 g

Minéraux

Potassium : 225 mg
Magnésium : 16,9 mg
Manganèse : 0,42 mg
Calcium : 33,6 mg

Vitamines

Vitamine C : 77,5 mg
Vitamine B9 : 37,6 µg

Ils redonnent du tonus malgré un coût calorique faible

Pauvres en calories, les fruits rouges sont moins sucrés que les autres fruits avec, en moyenne, 50 kcal aux 100 g, 5 à 10 % de glucides et près de 90 % d’eau. Avec « seulement » 71 kcal aux 100 g, la cerise est le fruit le plus calorique. Contrairement à la fraise, fruit le moins calorique, qui ne vaut que 28,5 kcal aux 100 g. Bien dotés en fibres, minéraux et surtout en vitamine C, les fruits rouges vous permettront de retrouver de la vitalité. L’acérola, aussi appelé « la cerise des Antilles », contient 2 à 4 g de vitamine C par 100 g de pulpe, soit 30 à 60 fois la teneur de l’orange !

Ils luttent contre les radicaux libres

A l’origine, les antioxydants sont produits par les plantes pour se protéger des agressions environnementales. Les fruits rouges en contiennent particulièrement beaucoup. Leur absorption permet de lutter contre les radicaux libres, responsables de l’aggravation de certaines maladies dégénératives (cancer, affections cardio-vasculaires…). En effet, les antioxydants vont les piéger en leur fournissant les électrons qu’ils recherchent à la place de ceux qu’ils arrachent à nos cellules.

Ils maintiennent la bonne santé des os

La fisétine est une substance contenue dans les fruits rouges. Elle stimule l’activité des cellules ostéoblastes qui synthétisent et structurent le tissu osseux. Et, dans le même temps, elle bloque la différenciation et l’activité ostéoclastes responsables de la résorption osseuse. Son assimilation permet donc de prévenir l’ostéoporose, maladie qui touche aujourd’hui 3 millions de femmes en France.

Contenu relu et validé par une diététicienne WeCook.

Laisser un commentaire

Bienvenue
Inscrivez-vous à notre newsletter, afin de recevoir toutes vos actualités.